En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Comment souscrire un crédit immobilier ?

Jacques-Olivier Busi - mis à jour le
}

Au milieu de la multitude d’offres et des démarches administratives à effectuer, souscrire un prêt immobilier peut sembler compliqué au premier abord. LeLynx.fr vous aide à y voir plus clair et vous explique les bonnes pratiques à retenir pour trouver le meilleur financement immobilier.

Réalisez une demande de prêt immobilier

Face à la multitude des offres du marché, le meilleur moyen est de réaliser une simulation de crédit immobilier afin de trouver le meilleur financement en fonction de votre projet, de votre profil et de vos revenus. Différentes propositions vous seront présentées et vous permettront d’affiner votre projet ou de faire votre choix.

Une fois une offre choisie, vous allez devoir effectuer une demande de prêt immobilier auprès d’un établissement financier, une banque ou un organisme de crédit. Vous allez alors devoir constituer un dossier de prêt afin que votre demande soit étudiée et que les fonds vous soient octroyés.

Le dossier de prêt immobilier

Une fois l’établissement de crédit choisi, vous allez devoir justifier les informations fournies auparavant dans le questionnaire. Pour cela, vous devrez fournir diverses pièces justificatives :

  • Vos trois derniers bulletins de salaire (ceux éventuellement du co-emprunteur) ;
  • Vos deux derniers avis d’imposition ;
  • Un justificatif d’identité ;
  • Vos trois derniers relevés de compte bancaire ;
  • Un justificatif de domicile ;
  • Un justificatif relatif à votre apport personnel ;
  • Un compromis de vente signé ;
  • Les éventuels devis en cas de travaux.

Cette liste est non-exhaustive, certains prêts immobiliers nécessitent des documents particuliers comme un tableau d’amortissement du prêt en cours en cas de prêt relais.

Auprès de qui souscrire un crédit immobilier ?

Pour souscrire un emprunt immobilier, plusieurs solutions s’offrent à vous en fonction de vos besoins et surtout en fonction des offres et des taux proposés. Dans tous les cas, vous devez mettre en concurrence les différents organismes afin de trouver le meilleur financement pour votre projet immobilier.

Vous pouvez donc choisir entre :

  • Une banque: une banque traditionnelle, une néobanque, une banque en ligne… ce sont généralement les établissements auprès desquels les emprunteurs se tournent en premier ;
  • Un courtier en prêt immobilier: un intermédiaire s’occupe alors de constituer votre dossier de prêt immobilier et va chercher la meilleure offre pour vous auprès des établissements financiers ;
  • La Caisse d’allocations familiales (CAF): cet organisme propose des prêts aidés sous conditions ;
  • L’employeur : sous certaines conditions, il peut accorder un Prêt Action Logement sous conditions.
Astuce Malynx !

Si vous souhaitez obtenir un prêt conventionné, un prêt à taux zéro (PTZ) ou encore un prêt d’accession sociale, vérifiez que l’établissement choisi a bien signé une convention avec l’Etat lui autorisant à proposer ce type d’offre.

Les points importants à surveiller lors de la souscription

Après étude, l’organisme de crédit va vous envoyer une offre de crédit immobilier via une fiche d’information standardisée. Toutes les informations essentielles de votre contrat y seront exposées et vous permettront de vérifier les conditions et modalités du contrat.

Cependant, gardez un œil attentif à certaines informations qui pourraient faire leur apparition sur le contrat de crédit immo. Par exemple, des pénalités en cas de remboursement anticipé ou des clauses sur l’assurance de prêt ou de modulation d’échéances.

La signature du contrat de prêt immo

L’offre de contrat de prêt immobilier est valable pour une durée minimale de 30 jours après réception et vous ne pouvez pas accepter l’offre avant le délai légal de réflexion de 10 jours. Par la suite, si toutes les conditions vous conviennent vous n’avez qu’à signer et renvoyer l’offre à l’établissement financier qui vous débloquera les fonds dans les jours qui suivent.

Cet article vous a-t-il été utile ?