En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Transfert de prêt immobilier : comment ça se passe ?

  • Trouvez le financement adapté à votre projet
  • Comparez les meilleures offres du marché
Crédit immobilier
Comparer
Comparer
}

Vous avez un crédit immobilier en cours et allez revendre votre logement pour en acheter un nouveau ? Le transfert de prêt immobilier peut être une solution économique, qui vous permet de conserver votre taux d’emprunt initial. Pour pouvoir en bénéficier, cette possibilité doit néanmoins être inscrite dans votre contrat. Les explications sur LeLynx.fr.

Le transfert de crédit immobilier, qu’est-ce que c’est ?

Le transfert de crédit est une pratique qui permet de conserver son crédit immobilier en cas de vente ou de rachat d’une habitation. Concrètement, plutôt que de solder son crédit en cours et d’en souscrire un nouveau pour votre nouveau logement, vous pouvez transférer votre crédit en cours.

Attention : le transfert de crédit immobilier n’est possible que si votre contrat de prêt le mentionne. Pour pouvoir effectuer un transfert de prêt, votre contrat doit en effet contenir une clause spécifique. A la signature de votre offre, il est donc important de vérifier ce point pour se donner la possibilité d’effectuer un transfert de prêt dans le futur.

Le transfert de crédit est très courant aux Etats-Unis et au Canada, alors qu’en France la pratique reste plutôt rare. Pourtant, transférer un prêt immobilier peut être une solution particulièrement économique !

Transfert prêt immobilier, des avantages…

Le transfert de crédit immobilier offre de nombreux avantages, à commencer par la question des frais. Si vous optez pour un remboursement anticipé ou si vous souscrivez un nouveau prêt immobilier, attendez-vous à payer des frais non négligeables. Il en va de même pour les personnes qui optent pour l’hypothèque.

Au contraire, avec un transfert de crédit :

  • Vous ne payez pas de frais de pénalité ;
  • Les frais de traitement sont faibles, voire inexistants ;
  • Les frais de mainlevée chez le notaire sont inexistants, car votre caution ou votre hypothèque est également transférable d’un achat à l’autre ;
  • Les démarches administratives sont réduites.

Et surtout, vous pouvez conserver votre taux d’emprunt initial. Une opportunité si les taux de prêt ont augmenté depuis, puisque votre taux de crédit n’est pas revu à la hausse. En revanche, si les taux ont baissé, l’opération n’est pas bonne, et peut-être vaut-il mieux vous tourner vers un remboursement par anticipation.

… mais aussi des limites

Le transfert de prêt immobilier a aussi quelques limites dont il faut avoir conscience. Aujourd’hui, l’opération n’est avantageuse que si le crédit est récent. En effet, depuis plusieurs années, les taux sont bas : les personnes qui ont un crédit immobilier ancien ont donc tout intérêt à bien comparer les options. Pour ces profils, souscrire un nouveau crédit peut être plus avantageux que de transférer son crédit.

Autre point à avoir en tête : votre banque a le droit de vous refuser un transfert de crédit.

Les conditions du transfert de prêt dans le contrat

Pour pouvoir réaliser un transfert de prêt immobilier, il est indispensable que cette possibilité soit mentionnée dans votre contrat. A la signature de l’offre, il est donc vivement recommandé de s’assurer de la présence de cette clause dans votre contrat. Si la clause ne figure pas dans votre prêt, vous avez tout à fait le droit d’en faire la demande à votre conseiller bancaire.

Sachez également que votre banque ou organisme de crédit peut fixer des conditions particulières pour le transfert de prêt. Un transfert de crédit immobilier peut en effet s’accompagner de frais ou n’être possible que dans certains cas de figure.

D’autres conditions à respecter

Sachez aussi que la plupart des établissements prêteurs limitent le transfert de prêt à certaines conditions :

  • Le coût du nouveau logement doit être au moins supérieur ou égal au capital restant dû de votre premier prêt immobilier ;
  • Le transfert de prêt doit être utilisé pour les mêmes types d’habitation : une résidence principale pour une autre, une résidence secondaire pour une autre… ;
  • Le délai entre la vente du premier logement et l’achat du second doit être bref, de quelques mois au maximum.

Faire le bon choix pour son transfert de crédit immobilier

Vous hésitez entre souscrire un nouveau crédit et transférer votre crédit immobilier ? Pour faire le bon choix, vous devez envisager les deux possibilités et peser le pour et le contre. LeLynx.fr vous accompagne dans cette démarche ! Le comparateur de crédit immobilier LeLynx.fr vous permet de comparer les frais bancaires mais aussi de simuler votre futur crédit immobilier. Ainsi, vous pourrez choisir l’option la plus économique pour acquérir votre nouveau bien immobilier.

Cet article vous a-t-il été utile ?