En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Renégocier son prêt immobilier

  • Trouvez le financement adapté à votre projet
  • Comparez les meilleures offres du marché
Crédit immobilier
Comparer
Comparer
}

Lorsque les taux d’emprunt immobilier sont à la baisse, il peut être judicieux de renégocier son prêt immobilier. Mais quand et comment procéder ? Quel est le meilleur moment pour renégocier un crédit immobilier et y a-t-il des frais ? Les explications avec LeLynx.fr.

Renégociation prêt immobilier : en quoi cela consiste-t-il ?

Lorsque vous avez signé votre crédit immobilier, vous vous êtes engagé sur un taux d’emprunt, spécifié dans votre offre de prêt. Depuis, les taux de crédit ont potentiellement évolué, à la hausse ou à la baisse. Si vous constatez une baisse significative des taux d’emprunt, il est peut-être temps de renégocier votre crédit immobilier. Le but : obtenir un nouveau taux plus intéressant et ainsi faire baisser le coût total de votre prêt.

La renégociation de crédit immobilier s’effectue auprès de l’établissement financier (banque, organisme de crédit) qui vous a accordé le prêt. Cette démarche implique la modification du contrat de prêt initial. Celle-ci est notifiée par un avenant au contrat.

Attention à ne pas confondre la renégociation de crédit avec le rachat de crédit ! Cette dernière option consiste à faire racheter l’emprunt par un établissement financier concurrent.

Les conditions de renégociation du crédit immobilier

Deux solutions de renégociation de prêt immobilier sont envisageables :

  • Soit réduire le montant des mensualités restantes dues jusqu’au terme du crédit immobilier ;
  • Soit diminuer la durée d’emprunt en réglant les mêmes échéances qu’auparavant.

A noter : vous pouvez faire une demande de renégociation de crédit immobilier, mais elle ne sera pas automatiquement acceptée par votre établissement prêteur. Votre banque a parfaitement le droit de refuser de réviser votre taux d’emprunt. Toutefois, si votre situation n’a pas changé ou s’est améliorée, vous avez vos chances, car la plupart des établissements ne préfèrent pas prendre le risque de voir leurs clients partir chez la concurrence.

Quand renégocier son prêt immobilier ?

Avant de s’engager dans une renégociation de crédit, il est recommandé d’effectuer quelques calculs afin d’évaluer le coût global du crédit renégocié.

Pour ce faire, il faut considérer que pendant la phase de remboursement d’un crédit immobilier à taux fixe, une partie des intérêts et du capital a déjà été versée chaque mois. En consultant son tableau d’amortissement, on constate d’ailleurs que pendant les premières années, la part réservée au remboursement des intérêts est la plus élevée, alors que le part dédiée au capital est la moins élevée. A contrario, dans un second temps, la part des intérêts baisse et la part du capitale augmente.

En conséquence, il est plus avantageux de renégocier son prêt immobilier dans les toutes premières années du contrat – ou au moins dans la première moitié – qu’en fin de prêt.

La règle : de 0,7 à un point d’écart

Pour que la renégociation de crédit soit intéressante, il est important que le taux de prêt soit de 0,7% à 1% moins élevé que votre taux initial. Autre point important : le montant du capital restant dû doit être supérieur à 70 000€.

Renégocier un crédit immobilier : y a-t-il des frais ?

Contrairement au cas du rachat de crédit, votre banque ne peut pas vous facturer d’indemnités de remboursement anticipé (IRA) dans le cas d’une renégociation de crédit.

En revanche, attendez-vous à devoir payer des frais de dossier, également appelés frais d’avenant. Ces frais varient selon les établissements prêteurs : il peut s’agir d’un montant forfaitaire ou proportionnel au montant du crédit. Sachez que ces frais de dossier peuvent très vite grimper, d’où l’importance de bien évaluer la situation. Dans certains cas, la renégociation n’est pas rentable.

Peut-on renégocier son crédit immobilier plusieurs fois ?

Oui ! Vous avez tout à fait le droit de renégocier votre crédit immobilier plusieurs fois de suite. Pour autant, pour que ce soit intéressant, il faut que les taux de crédit soit à la baisse et que cette baisse soit significative (au moins 0,70 ou 1 point d’écart avec votre taux de crédit actuel). En pratique, vous ne devrez donc pas être amené à renégocier votre crédit immobilier un grand nombre de fois.

Comment renégocier son prêt immobilier ?

Pour renégocier son prêt immobilier, il est recommandé de bien préparer sa demande en amont. Prenez rendez-vous avec votre banquier et présentez lui un dossier complet, avec :

  • Vos papiers d’identité ;
  • Vos 3 derniers bulletins de salaire ;
  • Vos derniers avis d’imposition ;
  • Vos derniers relevés bancaires ;
  • Les éventuels justificatifs de vos placements ou de votre épargne ;
  • L’échéancier de votre crédit actuel.
Astuce Malynx !

N’hésitez pas à comparer les offres d’autres banques ou organismes de crédit pour les faire valoir auprès de votre établissement actuel. Ce dernier aura tout intérêt à vous proposer un crédit renégocié attractif pour vous retenir.

Pensez aussi à renégocier votre assurance emprunteur

Vous pouvez renégocier votre crédit immobilier, mais également votre assurance emprunteur. En effet, depuis février 2018 et la loi Bourquin, il est possible de changer d’assurance de prêt tous les ans à la date anniversaire de contrat, en respectant un préavis (généralement de 2 mois). L’occasion de remettre son contrat en concurrence et de réaliser des économies !

Cet article vous a-t-il été utile ?