En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Prêt personnel : les précautions à prendre avant de souscrire

Bénedicte De Lamartinie - mis à jour le
}

Un crédit à la consommation est un projet qui vous engage, parfois sur plusieurs années, et qui ne doit pas être pris à la légère. Parce que le risque de surendettement existe, il est important de bien préparer son projet en amont. Le point sur les précautions à prendre pour souscrire un crédit à la consommation en toute sérénité.

Se poser les bonnes questions

Première précaution à prendre : ne pas se lancer tête baissée dans un prêt personnel. Mieux vaut se poser les bonnes questions en amont du projet pour éviter de faire les mauvais choix. Déterminez bien :

  • Le type de crédit à la consommation que vous souhaitez souscrire : prêt personnel, crédit affecté, crédit sans justificatif
  • Le type d’établissement dans lequel vous souhaitez souscrire : banque, établissement de crédit…

Le conseil peut paraître évident, mais il est important de bien réfléchir à la nécessité de son prêt personnel et de ne pas choisir cette option automatiquement. Dans certains cas de figure, il peut être plus prudent ou avantageux de privilégier l’épargne ou de différer la souscription du crédit.

Evaluer ses capacités de remboursement

Un prêt personnel est un engagement entre deux parties : l’établissement vous octroie une somme d’argent, que vous devez rembourser par des mensualités assorties d’un intérêt. Ainsi, pour pouvoir assumer vos obligations, vous devez bien évaluer les conditions dans lesquelles vous pouvez souscrire un crédit conso.

Ainsi, il est important d’avoir une idée précise :

  • De la somme que vous souhaitez emprunter ;
  • Du montant des mensualités que vous pouvez verser tous les mois ;
  • De la durée sur laquelle vous souhaitez vous engager.
  • De vos revenus, de vos charges et de vos autres potentiels crédits, pour évaluer votre capacité d’emprunt.

En somme, avant de se lancer dans un prêt personnel, il est nécessaire de bien calculer le poids du crédit sur votre budget et d’être certain de votre solvabilité.

Astuce Malynx !

Une calculette de crédit conso est l’outil idéal pour bien préparer votre projet ! La simulation vous permettra d’avoir une idée de la meilleure solution de financement pour votre crédit conso.

Avoir conscience du risque de surendettement

Bien préparer sa demande de crédit à la consommation est essentiel pour éviter le surendettement. Si vous vous engagez sur des mensualités, un taux d’intérêt ou une durée non adaptés à votre situation, vous risquez de ne pas réussir à faire face à vos dettes.

Bien comprendre son contrat

Autre précaution qui va de soi mais qui a toute son importance : avant de signer votre offre de prêt personnel, assurez-vous d’avoir lu votre contrat en entier et de bien le comprendre. Une fois votre signature apposée, vous ne pourrez pas revenir sur les conditions du contrat, d’où l’importance d’être en accord avec toutes les clauses.

Toute offre de crédit doit obligatoirement mentionner :

  • L’identité et l’adresse du prêteur et de l’emprunteur ;
  • Le type de crédit (crédit affecté, crédit personnel, crédit renouvelable…) ;
  • Le montant du crédit ;
  • Les conditions de mise à disposition des fonds ;
  • La durée du contrat ;
  • Le montant, le nombre et la périodicité des échéances ;
  • Le TAEG, ou taux annuel effectif global, et le type de taux (taux fixe ? taux révisable ?) ;
  • L’identité et l’adresse des éventuelles cautions ;
  • L’existence du droit de rétractation ;
  • Les moyens de rembourser le crédit par anticipation et les moyens de résiliation.

Sachez que vous bénéficiez d’un délai de rétractation de 14 jours calendaires à partir de la signature du contrat. Si vous changez d’avis, vous pouvez donc revenir sur votre décision pendant ces 14 jours.

L’assurance non obligatoire mais conseillée

Si vous souscrivez un prêt personnel, la loi ne vous oblige pas à vous protéger avec une assurance-crédit (ou assurance emprunteur). Toutefois, il est vivement recommandé de souscrire une assurance pour votre prêt à la consommation, et ce pour plusieurs raisons :

  • D’une part parce que de nombreux organismes de crédit refuseront de vous accorder un prêt personnel sans cette garantie ;
  • D’autre part parce qu’en fonction du niveau de protection choisi, l’assurance emprunteur vous protège en cas de décès, de maladie ou d’invalidité ou encore de perte d’emploi. Sans cette assurance, vous pourriez vous retrouver dans une situation très difficile en cas de problème.
Astuce Malynx !

Vous n’êtes pas obligé de souscrire votre assurance emprunteur auprès de votre organisme prêteur ! Libre à vous de choisir une assurance-crédit chez un autre organisme si elle est plus intéressante pour vous.

Comparer pour trouver le meilleur crédit conso

Pour dénicher le crédit personnel le plus adapté à votre budget et votre besoin, comparez les offres en ligne ! Il ne s’agit pas de prévention, mais d’un bon conseil pour trouver le meilleur prêt et s’engager dans son contrat l’esprit serein.

Avec un comparateur de crédit à la consommation comme LeLynx.fr, vous n’avez qu’à renseigner quelques informations sur vous, votre projet et votre situation financière pour accéder en quelques minutes seulement aux devis de crédit conso disponibles pour votre profil !

Cet article vous a-t-il été utile ?