En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Prêt personnel : quelles sont les démarches ?

Antoine Vanroy - mis à jour le
}

La souscription d’un prêt personnel passe par quelques démarches simples, tant pour vous que pour votre établissement prêteur. Le point sur les formalités à effectuer pour obtenir ce crédit à la consommation.

Comment ouvrir un prêt personnel ?

Pour ouvrir un prêt personnel, vous pouvez vous adresser à un établissement prêteur : une banque (la vôtre ou autre) ou un établissement de crédit. Il est également possible de vous faire aider d’un courtier, moyennant une commission sur la somme que vous emprunterez. Vous êtes libre de vous tourner vers l’organisme prêteur de votre choix.

Astuce Malynx !

Pour trouver le prêt personnel le plus avantageux, l’idéal est de comparer gratuitement les offres sur un comparateur en ligne !

Une fois votre demande de prêt personnel effectuée, l’acceptation n’est pas automatique. L’organisme prêteur étudie votre dossier pour vérifier si vous répondez bien aux conditions d’obtention et si vous serez en mesure de remplir vos obligations de remboursement.

Les conditions d’obtention du prêt personnel

L’acceptation de votre demande de prêt personnel répond à certaines conditions. Celles-ci varient selon les établissements prêteurs, qui fixent eux-mêmes leurs critères. Globalement, voici les points qui seront étudiés dans votre dossier :

  • Votre situation professionnelle : votre âge, votre profession, vos revenus mensuels nets, votre type de contrat ;
  • Votre situation personnelle : situation familiale, enfants à charge, si vous êtes locataire, propriétaire…
  • Votre situation bancaire : autre(s) crédit(s) en cours…

Les banques et établissements de crédit ont besoin de toutes ces informations pour contrôler votre solvabilité et évaluer vos capacités d’emprunt.

Même si la loi ne l’impose pas, certains organismes conditionnent aussi l’obtention du prêt personnel à la souscription d’une assurance emprunteur.

Les conditions légales du prêt personnel

Si votre demande de prêt personnel est acceptée, l’établissement prêteur vous proposera une offre. Avant de souscrire un prêt personnel et de signer le contrat, le prêt doit obligatoirement vous fournir un document qui récapitule entre autres les mentions suivantes :

  • L’identité et l’adresse du prêteur ;
  • Le type de crédit, ici un prêt personnel ;
  • Le montant du crédit : compris entre 200€ et 75 000€ et sa mise à disposition ;
  • La durée du contrat (entre 3 mois et 5 ans), le nombre et le calendrier des remboursements ;
  • Le montant total dû ;
  • Le taux annuel effectif global (TAEG) ;
  • Les indemnités en cas de retard de paiement ;
  • L’existence d’un délai de rétraction de 14 jours calendaires à partir de la signature.

A noter que contrairement au crédit affecté, le prêt personnel peut être utilisé pour l’achat de tout bien de consommation ou toute autre prestation sans justification. En revanche, le prêt personnel ne peut pas être destiné à l’achat d’un bien immobilier ou à une activité professionnelle.

Le remboursement d’un prêt personnel

Le remboursement du prêt personnel commence une fois le crédit accepté, la somme prêtée versée et le délai de rétractation de 14 jours passés. La somme à rembourser mensuellement a été fixée dans le contrat.

Cas du remboursement anticipé

Comme pour tous les crédits à la consommation, le remboursement anticipé et total d’un prêt personnel est possible. Il en va de même pour un remboursement anticipé partiel, à une condition : le montant minimal de remboursement doit être indiqué dans le contrat de crédit. Il est nécessaire de contacter l’organisme prêteur par courrier recommandé avec accusé de réception et de définir avec lui les modalités de l’opération.

Comment clôturer un prêt personnel ?

La clôture d’un prêt personnel se fait automatiquement à sa date d’échéance. Dès que vous avez remboursé toutes les mensualités prévues dans le contrat, le prêt personnel prend fin de lui-même.

Il est toutefois possible de clore le prêt personnel plus tôt que la date initialement fixée dans deux situations :

  • Grâce à un remboursement anticipé, dont les modalités auront été validées par l’établissement prêteur ;
  • Grâce au délai de rétraction, mais seulement dans les 14 jours qui suivent la signature du prêt personnel.
Cet article vous a-t-il été utile ?