En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Tout savoir sur le relevé d’identité bancaire (RIB)

Jacques-Olivier Busi - mis à jour le
}

Le relevé d’identité bancaire ou RIB est un document permettant d’identifier un compte bancaire. Fourni par la banque, il renseigne l’ensemble des références nécessaires à certaines opérations: numéros, nom, agence bancaire… Que contient exactement un RIB et à quoi servent ces références ?

Qu’est-ce que le RIB ?

Le RIB permet d’identifier le compte bancaire concerné partout dans le monde, c’est ce qu’on appelle communément vos coordonnées bancaires. À chaque compte courant correspond un relevé d’identité bancaire contenant les informations suivantes:

  • Les nom et prénom(s) ou la raison sociale du titulaire du compte ;
  • Le nom de la banque et de l’agence tenant le compte ;
  • Le numéro RIB composé d’un code banque, d’un code guichet, du numéro de compte et d’une clé RIB ;
  • Le numéro IBAN (International bank account number), série de chiffres et de lettres constituant l’identifiant international du compte bancaire ;
  • Le code BIC (Bank identifier code), code international d’identification de la banque.

Certains RIB comportent, en plus de ces informations obligatoires, l’adresse du titulaire du compte courant, ainsi que l’adresse de l’agence tenancière, voire aussi son numéro de téléphone.

Où retrouver son RIB ?

Il vous est possible de vous procurer un RIB via différents canaux :

  • Dans les derniers feuillets de votre chéquier ;
  • Sur vos relevés de compte bancaire (dans l’en-tête) ;
  • Via les distributeurs automatiques de billets de votre banque ;
  • Sur demande au guichet de la banque où se trouve le compte courant ;
  • Sur le site internet de la banque, en cas d’accès aux services en ligne.

Dans la plupart des cas, à l’ouverture de compte, votre banquier vous fournit généralement plusieurs exemplaires du RIB.

Pourquoi utiliser un RIB ?

Le RIB est un élément nécessaire pour effectuer un virement sur le compte en question. Dans ce sens, il vous sera demandé par votre employeur lors de la signature de votre contrat pour vous verses vos salaires. Il en est de même pour tous types de prestations comme les remboursements de vos éventuels crédits, remboursements de santé, aides de l’Etat, simple virement entre particuliers… Il existe des virements permanents (ou virements automatiques à échéances fixes) et des virements occasionnels (ou ponctuels, simples, mis en place une seule fois).

De la même façon le RIB vous permettra également de payer certains services via la mise en place de prélèvements automatiques. Par exemple, vous donnerez un RIB à votre propriétaire bailleur afin de payer votre loyer, au fournisseur d’énergie pour l’électricité et le gaz ou encore à un opérateur téléphonique pour vos abonnements. Notez que vous devez signer une autorisation de prélèvement pour que la transaction soit acceptée.

Certaines factures offrent la possibilité d’être réglées par TIP (titre interbancaire de paiement), c’est-à-dire de banque à banque. L’organisme facturant demande alors de joindre un RIB au TIP.

Cet article vous a-t-il été utile ?