En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

À quoi sert un relevé d’identité bancaire ?

Jihane Bensouda - mis à jour le
}

Le relevé d’identité bancaire ou RIB est un «document permettant d’identifier un compte bancaire». Fourni par la banque, il renseigne l’ensemble des références nécessaires à certaines opérations: numéros, nom, agence bancaire… Que contient exactement un RIB et à quoi servent ces références?

Le RIB permet d’identifier le compte bancaire concerné partout dans le monde

À chaque compte bancaire correspond un relevé d’identité bancaire contenant les informations suivantes:

  • les nom et prénom(s) ou la raison sociale du titulaire du compte,
  • le nom de la banque et de l’agence tenant le compte,
  • le numéro RIB composé d’un code banque, d’un code guichet, du numéro de compte et d’une clé RIB,
  • le numéro IBAN (international bank account number), série de chiffres et de lettres constituant l’identifiant international du compte bancaire,
  • le code BIC (bank identifier code, code international d’identification de la banque.

Certains RIB comportent, en plus de ces informations obligatoires, l’adresse du titulaire du compte, ainsi que l’adresse de l’agence tenancière, voire aussi son numéro de téléphone.

Comment et pourquoi utiliser un RIB?

Le RIB est nécessaire pour effectuer un virement ou un prélèvement sur le compte en question. Certaines factures offrent la possibilité d’être réglées par TIP (titre interbancaire de paiement), c’est-à-dire de banque à banque. L’organisme facturant demande alors de joindre un RIB au TIP.

Il est possible de se procurer un RIB:

  • dans les derniers feuillets des chéquiers,
  • sur les relevés de compte bancaire (en-tête),
  • via les distributeurs automatiques des banques,
  • sur demande au guichet de la banque où se trouve le compte,
  • sur le site internet de la banque, en cas d’accès aux services en ligne.

À l’ouverture d’un compte, le banquier fournit généralement plusieurs RIB à son client.

Cet article vous a-t-il été utile ?