En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Les frais sur opérations bancaires

Jacques-Olivier Busi - mis à jour le
}

Les frais sur opérations bancaires regroupent tous les montants facturés par votre banque lors de paiements, virements ou prélèvements alors que vous n’avez pas les fonds nécessaires sur votre compte bancaire. Elles sont encadrées par la loi mais variables selon les établissements.

Qu’est-ce que les opérations bancaires ?

Les opérations bancaires regroupent communément les différents moyens de paiement ainsi que les virements et les prélèvements. Vous avez accès à ces derniers lors de la signature de votre convention de compte courant auprès de la banque.

Les moyens de paiement proposés par les banques sont communs mais leur fonctionnement est souvent différent. Les chèques sont souvent identiques d’une banque à une autre tandis que les cartes gratuites sont monnaie courante chez les banques en ligne alors qu’elles sont payantes dans les banques traditionnelles.

Pour les virements et les prélèvements SEPA, le fonctionnement est quasi identique entre les banques, cependant, les frais peuvent varier fortement d’une banque à l’autre. De même, il est préférable de les piloter via les espaces en ligne pour profiter de la gratuité des services bancaires sur internet.

Quels sont les frais sur les moyens de paiement ?

Les cartes bancaires

Au niveau des frais d’opérations bancaires sur les cartes, il existe de vraies différences entre les différents établissements bancaires. Ainsi, les banques en ligne proposent des cartes bancaires gratuites sous conditions de revenus ou d’utilisation. Ces cartes sont plutôt avantageuses d’un point de vue économique et les conditions ne sont pas restrictives par rapport aux cartes proposées dans les banques traditionnelles.

Cependant, sachez que dans les deux cas, si vous effectuez un paiement par carte alors que vous n’avez pas les fonds nécessaires, des frais vont vous être prélevés par la banque. C’est ce qu’on appelle les frais de commission d’intervention mais aussi les agios, pour avoir dépassé le taux de découvert autorisé ou non autorisé.

Les chèques

De même, des frais d’opérations bancaires sur les chèques existent également selon le fonctionnement des banques. Pour commander un chéquier ou un bordereau de remise de chèques, il est possible d’en faire la demande sur internet gratuitement (la plupart du temps payant en agence ou service client). Pour les chèques de banque, seule quelques banques en ligne proposent le service gratuitement.

Des frais d’incident de paiement peuvent également vous être facturés si vous payez par chèque sans provision. Même si ces frais sont plafonnés par la loi, ils sont tout de même de 30€ pour un chèque inférieur ou égal à 50€ et 50€ au-dessus de cette somme chez la plupart des banques (Boursorama, BforBank, ING Direct, CIC, BNP Paribas…).

Quels sont les frais sur les virements et prélèvements ?

Par ailleurs, dans la plupart des banques, la mise en place des virements est gratuite s’ils sont effectués en ligne, sinon en agence ou par téléphone, des frais vous seront demandés. Il en est de même pour un prélèvement sur votre compte en banque, sous réserve d’avoir donné vos coordonnées bancaires exactes grâce à un relevé d’identité bancaire (ou RIB).

Cependant, des frais d’incident de paiement peuvent être facturés par la banque si vous ne possédez pas des montants suffisants pour assurer le virement ou le prélèvement. Dans ces cas-là on parle de rejet de virement pour défaut de provision ou de rejet de prélèvement pour défaut de provision. Ces frais sont plafonnés à 20€ par opération.

Quels sont les frais lors d’opérations à l’internationale ?

Les paiements à l’étranger

Vous pouvez effectuer des achats lors de vos vacances à étranger avec votre carte bancaire, de façon quasi systématique. Des frais sont néanmoins à prendre en compte puisqu’ils permettent de compenser le taux de change appliqué lors de l’opération. La plupart du temps ces frais sont composés d’un pourcentage du montant payé et quelques fois d’un montant fixe défini dans votre convention de compte bancaire.

Néanmoins, il est important de bien lire les conditions tarifaires de votre compte en banque et de vos moyens de paiement. En effet, différents critères interviennent dans ces frais de paiements à l’étranger en fonction de s’ils sont dans la zone euro ou non, dans certains pays…

Les virements à l’étranger

Il est possible de faire un virement gratuit à l’étranger s’il s’agit d’un virement SEPA, autorisé dans la plupart des pays européens. Pour le reste, les virements internationaux sont soumis à des frais d’émission, de réception et à une commission de change dans la devise du destinataire. Plusieurs solutions s’offrent à vous afin d’envoyer de l’argent à l’internationale comme le système Paypal.

Vous pourrez retrouver ces frais sur votre convention signée lors de l’ouverture de compte en banque mais aussi sur vos relevés de compte !

Changer de banque pour réduire ses frais sur opérations bancaires

Si vous souhaitez faire des économies sur vos frais bancaires, LeLynx.fr vous propose de comparer les banques afin de trouver l’établissement proposant les tarifs bancaires les plus bas. En seulement quelques minutes, vous pourrez faire des économies.

Une fois le comparatif effectué, les banques en ligne pourraient bien arrivées en tête des établissements les moins chers du fait de tarifs bancaires plus bas. Changer de banque vers une banque en ligne est une démarche simple et facilitée par la mobilité bancaire.

Cet article vous a-t-il été utile ?