En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Les commissions d’intervention

Antoine Vanroy - mis à jour le
}

Les commissions d’intervention sont appliquées par les banques en cas de découvert non-autorisé ou de dépassement de découvert autorisé. Leurs montants sont variables en fonction des établissements ? Comment les éviter ou les réduire ? LeLynx.fr vous aide à y voir plus clair.

Qu’est-ce que les commissions d’intervention ?

La commission d’intervention regroupe les frais prélevés par votre banque sur votre compte courant quand vous effectuez un paiement mais que vous dépassez un découvert non-autorisé ou autorisé. Ces tarifs bancaires peuvent donc vous être facturés à chaque utilisation de vos moyens de paiement : carte bancaire, chèque, prélèvement…

Les commissions d’intervention rentrent dans la catégorie des frais d’irrégularité de fonctionnement du compte bancaire nécessitant un traitement particulier. Ils sont définis dans la convention que vous avez signé lors de l’ouverture de compte. Vous les retrouverez sur votre relevé bancaire sous le nom « Plvmt Comm. Intervention ».

Selon le baromètre annuel des frais bancaires réalisé par Panorabanque.com, en 2018, les Français paieront en moyenne 60,20€ de commissions d’intervention facturées par les banques françaises.

Depuis 2016, votre banque a l’obligation de vous informer préalablement d’un prélèvement des commissions d’intervention sur votre compte courant au moins 14 jours avant !

Quelle est la différence avec les agios ?

Les agios sont les sommes prélevés par votre banque tous les trimestres lorsque vous utilisez votre autorisation de découvert. A contrario la commission d’intervention est prélevée lorsque vous dépassez votre autorisation de découvert et que le paiement est tout de même accepté par votre banque.

Les frais de commissions d’intervention

Dès que vous allez dépasser une autorisation de découvert à la suite d’un paiement avec un de vos moyens de paiement, votre banque risque de vous facturer des commissions d’intervention. Ces frais varient assez fortement entre les différentes banques.

Depuis 2014, la loi est venue plafonner les commissions d’interventions à 8€ par opération dans la limite de 80€ par mois. Pour les clients en situation délicate, ces plafonds ont été rabaissés à 4€ par opération et 20€ par mois.

Voici les montants des commissions d’intervention chez certaines banques traditionnelles et banques en ligne :

BanquesCommissions d’intervention
Boursorama BanqueGratuit
BforBankGratuit
ING DirectGratuit
Hello bank !Gratuit
Monabanq8€
Fortuneo BanqueGratuit
CIC8€
LCL8€
BNP Paribas8€
Société Générale8€

Notez bien que les commissions d’intervention ne sont pas débitées immédiatement sur votre compte en banque, mais un mois après !

Comment contester les commissions d’intervention ?

Si les commissions d’intervention facturées sont plus élevées que les plafonds réglementaires, vous pouvez contester ces frais d’irrégularités auprès de votre banque. D’autre part, si ces frais provoquent le dépassement du taux effectif global (TEG) du découvert autorisé de votre compte bancaire.

Pour contester ces frais bancaires, vous devez adresser un courrier en recommandé avec accusé de réception à votre établissement bancaire. Si ce dernier ne vous donne pas de réponse, vous pourrez alors vous tourner vers le médiateur bancaire qui rendra un avis afin de trouver une solution à l’amiable. Si aucun accord n’est trouvé, vous n’aurez plus qu’à agir en justice.

Astuce Malynx !

Si on vous facture des commissions d’intervention pour la première fois, n’hésitez pas à négocier avec votre banque afin de vous les faire rembourser !

Réduire ses frais de commissions d’intervention en changeant de banque

Afin de réduire vos commissions d’intervention, le meilleur moyen est encore de comparer les différentes banques afin de trouver l’établissement le moins cher. En seulement quelques clics, vous aurez accès aux banques proposant les tarifs bancaires les plus bas.

Les banques en ligne ont pris le parti de ne pas facturer de commissions d’intervention à leurs clients contrairement aux banques traditionnelles. Il est donc sûrement plus intéressant de se tourner vers les banques en ligne afin de faire des économies sur vos frais bancaires. Cependant, en fonction de vos attentes (compte épargne, crédit à la consommation…), un comparatif des banques vous aidera à y voir plus clair afin de changer de banque.

Cet article vous a-t-il été utile ?