En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Les Français se tournent de plus en plus vers les banques en ligne

Une étude de Bain & Company révèle que depuis 2016, les services de banque en ligne ont attiré 14% de clients en plus chaque année.

Les services des banques en ligne

Les banques traditionnelles sont en crise et leurs rivales numériques en profitent. C’est le bilan que dresse un rapport du cabinet Bain & Company, dévoilé récemment. 7% des jeunes de 25 à 34 ans ont clôturé leur compte en 2018, et 5% de toute la population. Les grandes banques traditionnelles perdent des parts de marché chaque mois.

A l’opposé, les banques en ligne gagnent de plus en plus de fidèles depuis trois ans. Chaque année depuis 2016, elles enregistrent 14% de contrats supplémentaires. Boursorama, filiale de la Société Générale, compte 1,7 million de clients ; Nickel, 1,2 million ; et Hello Bank, 400 000. Ces deux dernières sont la propriété de BNP Paribas.

Les GAFA grands vainqueurs

La relative volatilité des Français remarquée dans l’étude de Bain & Company ne sert pas tant les banques en ligne que leurs concurrents non bancaires. En effet, ceux-ci proposent des services financiers qui attirent les jeunes. 70% des « jeunes aisés » seraient intéressés par la carte de crédit que va lancer Apple dans peu de temps.

Google, Amazon et Facebook proposent également des offres qui rognent sur les activités des banques. De plus, des start-ups, des opérateurs téléphoniques et des multinationales se sont glissés dans la brèche. « Les banques disposent encore d’un capital confiance, c’est leur dernier rempart, analyse Julien Bet, de Bain & Company. Mais pour combien de temps encore ? ».

Pour rappel, il existe plusieurs types de banques en ligne :

  • Les pure players, qui proposent des services bancaires uniquement en ligne, sans agence physique ;
  • Les services en ligne des banques traditionnelles (gestion online, même offres que les banques normales) ;
  • Les bancassureurs, qui proposent les mêmes services bancaires que les assureurs mais en ligne ;
  • Les banques mobiles ou néobanques, qui proposent une gestion en ligne à des tarifs avantageux.