En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Quel est le moyen de paiement le plus fraudé en France en 2019 ?

Dans son rapport annuel 2019, l’Observatoire de la Banque de France dédié à la sécurité des moyens de paiement a analysé les principales fraudes en la matière. La carte bancaire à distance est la plus exposée juste devant le chèque.

fraude-carte-bancaire

Comme chaque année, l’Observatoire de la Banque de France publie son rapport sur les fraudes aux moyens de paiement. Pour ce faire, son entité dédiée calcule le taux de fraude, issu du rapport entre les montants détournés par les fraudeurs et le volume total des paiements effectués. Les paiements par carte bancaire à distance arrivent donc ici en tête du classement en 2019.

Avec 1€ fraudé pour 588€ payés, les paiements sur internet ou par téléphone sont les plus exposés à ce phénomène. Pour autant, l’Observatoire reste optimiste car ce taux « continue à se réduire pour la 8ème année consécutive », signe « d’un recours plus fréquent à l’authentification forte du payeur ». Ce chiffre devrait donc encore baisser dès 2021 avec l’essor de ces systèmes de sécurité.

Banque en ligne : comparez les meilleurs tarifs 2020
Lire l'article

Le virement SEPA reste le moins touché

Sur la seconde marche du podium, on retrouve le chèque avec 1€ fraudé pour 510€ payés. Le constat préoccupe fortement la Banque de France puisque ce chiffre est en constante augmentation chaque année. En 2019, les sommes détournées sont en hausse de 20% pour un total de 539 millions d’euros, alors même que l’utilisation du chèque est en recul de 9%.

Ensuite, on retrouve les paiements instantanés – appelés également virements SEPA instantanés – (1€ fraudé pour 3 226€ dépensés), le mobile (1€ fraudé pour 5 000€ dépensés), la carte bancaire sans contact (1€ fraudé pour 5 260€ dépensés) et en point de vente (1€ fraudé pour 10 000€ dépensés). Le moyen le plus « sûr » est le virement SEPA traditionnel avec 1€ fraudé pour 166 660€ payés.