En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Qu’est-ce qu’un compte courant  ?

  • Jusqu'à 300€ d'économies réalisées par an
  • 180 banques comparées en moins de 2 min
Banque
Comparer
Comparer

Un compte courant, appelé communément, compte à vue, compte chèque ou encore compte de dépôt, est proposé par une banque proposent afin de réaliser des mouvements de fonds, que ce soit par vos moyens de paiement, internet, soit par l’agence ou par téléphone. Focus sur sa définition, son fonctionnement et les frais des différentes prestations.

Compte courant : définition

Le compte courant – appelé également compte à vue, compte chèque ou compte de dépôt – est un compte bancaire. Il est utilisé comme support pour les opérations de versement, retrait, virement, prélèvement et paiement et encaissement de chèques.

L’ouverture d’un compte de dépôt implique la fourniture de justificatifs exigés par la banque. Ce peut être la carte nationale d’identité ou le passeport en cours de validité, un justificatif de domicile datant de moins de trois mois et dans certains cas, un justificatif d’activité économique.

La convention de compte courant

Pour ouvrir un compte courant, le client doit obligatoirement signer une convention avec la banque de son choix. Ce document stipule les modalités de fonctionnement et récapitule les conditions particulières en ce qui concerne les moyens de paiement associés au compte de dépôt. Ce sont par exemple, les virements, prélèvements, la carte de paiement, les espèces ou encore les chèques.

Astuce Malynx !

Le document doit préciser également la tarification en vigueur, les pénalités en cas d’incident de paiement et les conditions de clôture du compte courant.

Les différents types de compte de dépôt

Parmi les différents comptes courants, on distingue :

  • Le compte simple : utilisé par un seul titulaire ;
  • Le compte collectif : accessible à plusieurs titulaires désignés au moment de l’ouverture ;
  • Le compte-joint : ouvert au nom de deux personnes, chaque co-titulaire est autorisé à effectuer des opérations bancaires en toute liberté ;
  • Le compte indivis : qui est un compte collectif nécessitant l’autorisation des co-indivisionnaires pour toute opération de gestion bancaire ;
  • Le compte associé : compte de trésorerie vers lequel sont versées des sommes d’argent par les associés et les dirigeants d’une société, puis mises à la disposition de l’entreprise.

Comment fonctionne un compte courant ?

Les établissements bancaires sont tenus de fournir des services à tout titulaire d’un compte courant. Il s’agit de :

  • La tenue de compte ;
  • La possibilité d’effectuer des virements bancaires, des dépôts et des retraits en ligne ;
  • La consultation de la gestion du compte courant en ligne ;
  • L’envoi périodique d’un relevé bancaire d’opérations portées au débit et au crédit du compte courant du titulaire ;
  • La délivrance d’une carte bancaire de paiement ou de retrait dans les DAB ;
  • La fourniture d’un Relevé d’identité bancaire (RIB) ;
  • La remise d’un chéquier à la demande du client ;
  • Le versement et le retrait en espèces s’il s’agit d’une agence.

Les frais bancaires liés au compte à vue

Les établissements bancaires appliquent des frais aux titulaires d’un compte courant. Il s’agit principalement des frais de tenue de compte ainsi que les commissions d’intervention lors d’un incident de paiement.

Des frais peuvent aussi être facturés pour des services fournis sur demande du client comme :

  • Une cotisation pour carte de paiement à débit immédiat ou à débit différé associée au compte courant ;
  • Un abonnement à des services bancaires (alertes sur la situation du compte de dépôt par sms par exemple) ;
  • Une cotisation pour l’assurance perte ou vol des moyens de paiement.

Les banques sont susceptibles de facturer certains services sur les opérations : paiement d’un prélèvement SEPA, virement SEPA occasionnel en agence ou en ligne, retrait d’espèces dans le DAB d’une autre banque.

De nombreuses banques à distance n’exigent pas de frais bancaires pour un compte courant en ligne. Il s’agit notamment de la gratuité de la tenue de compte ou encore de la gratuité de la carte de paiement. Avant de choisir une banque, il est judicieux de comparer les comptes courants en ligne ou non grâce à un comparateur de banques.

Cet article vous a-t-il été utile ?