En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Banque en ligne : Free va-t-il concurrencer N26 et Revolut ?

Le groupe de Xavier Niel vient d’obtenir un code Swift permettant de lancer un service de banque en ligne. Un lancement qui arriverait deux ans après celui d’Orange Bank.

Freebank. Ce pourrait être le nom de la future banque en ligne du groupe Iliad, qui a déposé ce nom de marque… en 2000 ! Ce nom a été renouvelé auprès de l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) en 2010. Autant dire que le projet est mûrement réfléchi, d’autant plus vivement après le lancement d’Orange Bank en 2017.

Le groupe Iliad décrivait ainsi les activités qui devraient être regroupées sous le nom Freebank : « Affaires bancaires, financières et monétaires, courtage en bourse, service de cartes de crédit et de débit, opérations financières, monétaires et de change (…) épargne… » Autant dire un large panel de services typiques d’une banque en ligne.

Iliad a reçu son code Swift

Le groupe Iliad auquel appartient Free vient tout juste de recevoir un code Swift, identifiant propre à chaque banque dans le monde. C’est un élément essentiel pour exercer une activité bancaire. Le siège social enregistré pour ce code est le même que celui d’Iliad. Le groupe pourra aussi bénéficier d’un certain recul amené par Orange Bank, succès phénoménal au lancement, suivi de mauvais résultats.

La banque mobile de Free pourrait ainsi concurrencer N26 ou Revolut, deux services de banque en ligne lancé respectivement en 2013 en Allemagne et en 2014 au Royaume-Uni. Rappelons que depuis 2016, selon Bain & Company, les banques en ligne ont attiré chaque année 14% de clients en plus. Les quatre GAFA ont eux aussi leur propre offre.