Quels frais de rachat pour un crédit immobilier ?

Les taux pour un emprunt immobilier sont au plus bas en ce moment, ce qui est intéressant pour les consommateurs endettés qui souhaiteraient réaliser un rachat de crédits. Cependant, il faut garder à l’esprit qu’une telle opération n’est pas sans conséquence ni sans frais. Quels sont exactement les frais engendrés par un rachat de crédit immobilier ? Quelles astuces permettraient de réduire ces frais ?

frais de rachat pour un crédit immo

Les frais de rachat de crédit immobilier

Voici les principaux frais liés à un rachat de crédit immobilier :

  • Un banquier ou un courtier demandera des frais bancaires correspondant aux frais de dossier de rachat de crédit immobilier. La simulation, en revanche, est gratuite.
  • Les frais d’hypothèque : en cas de rachat de crédit hypothécaire, il faudra s’acquitter de frais de notaire. Ces frais s’élèvent à environ 2 % du montant racheté.
  • Les coûts de la garantie : il s’agit des frais de main levée en cas d’hypothèque sur le bien. Ces frais de rachat de crédit immobilier interviennent lors du rachat de crédit avec la mise en place du nouvel emprunt et de la nouvelle garantie.
  • Les frais d’assurance : souscrire à une assurance permet de se couvrir en cas d’« accident de la vie », et de continuer à honorer ses mensualités. Dans ce cas, c’est l’assureur qui prend en charge le remboursement des mensualités. Il faut compter de 0,12 % à 0,40 % de frais d’assurance emprunteur.
  • Les IRA (Indemnités de Remboursement Anticipé) : ils représentent 3 % du capital restant dû sur un crédit immobilier racheté et ne peuvent excéder 3 % de ce capital.

Comment économiser sur les frais de rachat de crédit immobilier ?

Il est néanmoins possible de réduire les frais énumérés ci-dessus en appliquant certaines astuces. Voici quelques idées pour économiser sur les frais de rachat de crédit immobilier :
Pour réduire les frais de rachat de crédit immobilier, il est primordial de bien connaître ses droits : ainsi, la simulation et la présentation du dossier à la banque sont gratuites. De même, il n’y a aucuns frais en cas de refus du dossier par la banque.

Seule l’acceptation du dossier entraîne des frais.

Pour éviter certaines pénalités, il convient de bien choisir son établissement bancaire en cas de changement d’enseigne. En effet, certaines banques facturent les pénalités relatives au remboursement anticipé du capital, d’autres non. Il peut être intéressant de comparer les établissements bancaires pour une exonération de ces frais. On peut faire cette recherche soi-même ou faire appel à un courtier.

Parfois, le nouvel établissement demandera des frais de dossier bancaire qui peuvent être très élevés. Là encore, faire appel à un courtier permet de gagner du temps et d’économiser sur ces frais. Il vaut mieux s’adresser à un courtier spécialisé dans les rachats de crédit immobilier.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer