Rachat de crédit et chomâge

Se retrouver au chômage est une épreuve difficile. Mais lorsque, de surcroît, on ne peut plus payer ses crédits en cours, la situation paraît vraiment critique. La solution pourrait être de faire un rachat de crédits. Rachat de crédit et chômage : quelles sont les spécificités de cette situation ?

Rachat de crédit et chomâge

Rachat de crédit et chômage : définition et portée

Le rachat de crédit est une opération qui consiste à rassembler l’ensemble de ses crédits (maison, voiture, consommation), sous la forme d’une seule dette. Grâce au rachat de crédit pour chômeur, la personne sans activité professionnelle voit ses mensualités allégées, ce qui lui permet, à condition que le nouveau crédit ne s’étende pas sur une trop longue période de temps (sous peine de voir le crédit augmenter de façon drastique), de conserver sensiblement le même train de vie.

Comment obtenir un rachat de crédit pour chômeur auprès de sa banque ?

À condition de n’être pas fiché au FICP (à la Banque de France), il est possible de s’adresser à son propre établissement bancaire pour obtenir un rachat de crédits pour chômeur, mais pas dans tous les cas.

Ainsi, en ce qui concerne les couples, la banque acceptera de regrouper les mensualités à condition que l’un des deux conjoints soit en CDI. La totalité du rachat de crédit sera alors portée par le conjoint qui travaille.

Même chose pour les emprunteurs au chômage qui sont propriétaires de leur logement : ils obtiendront plus facilement la confiance de leur banque, car leur bien immobilier pourra être hypothéqué en cas de non-paiement du crédit.

Les locataires au chômage obtiendront difficilement un rachat de crédit par la banque, surtout si le dialogue entre les deux parties est rompu.

Rachat de crédit pour chômeur : quelques astuces

Dans le cas d’un couple dont l’un des membres se retrouve au chômage, la personne qui travaille et sur laquelle portera la totalité du nouveau crédit lors du rachat de crédit pour chômeur pourra prendre une assurance au cas où elle-même se retrouverait au chômage.

Rachat de crédit pour chômeur

Elle sera ainsi plus tranquille : si elle perd elle-même son emploi, elle ne se retrouvera pas dans la situation d’avoir à souscrire à un « rachat de rachat de crédits pour chômeur ».

Une personne seule au chômage peut également obtenir un rachat de crédits pour chômeur.
Pour ce faire, il lui faudra trouver un garant : se tourner vers ses proches (parents, famille, amis) et obtenir que l’un d’entre eux s’engage auprès de la banque à rembourser les échéances au cas où l’on n’est pas solvable est une solution couramment envisagée.

Enfin, et toujours concernant les assurances, les jeunes actifs (et les autres) auront tout intérêt à prendre un contrat d’assurance chômage en même temps que l’assurance décès invalidité proposée généralement par les organismes prêteurs. En cas de perte d’emploi temporaire, les remboursements seront assurés.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer