Prêt à taux zéro ou crowdlending pour lancer son entreprise ?

Créer entreprise taux zéro

Pour lancer leur affaire, les entrepreneurs hésitent souvent entre la souscription d’un prêt entreprise à taux zéro et le recours à une plateforme de financement participatif. Alors, PTZ ou crowdlending, quel est le meilleur choix pour démarrer une entreprise ? 

Les conditions d’accès au PTZ

Depuis janvier 2009, le gouvernement a mis en place  le dispositif Nacre (Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise) qui encourage les demandeurs d’emploi à prendre une activité professionnelle et entrepreneuriale. Ce dispositif offre la possibilité pour les entrepreneurs de souscrire un prêt à taux zéro (PTZ) pour lancer leur affaire. Il s’adresse aux demandeurs d’emploi indemnisés ou non, aux bénéficiaires de minima sociaux (RSA, API…), aux personnes créant une entreprise au sein d’un quartier prioritaire et aux salariés repreneurs de leur entreprise.

Nacre est un dispositif très complet qui donne accès à un accompagnement individualisé :

  • accompagnement technique dans le montage du projet de création ou de reprise d’entreprise ;
  • aide au financement du projet ;
  • appui au démarrage et au développement de l’entreprise.

Astuce Malynx !

Attention ! Le PTZ entreprise est limité en ivestissement (entre 1 000€ et 8 000€ d’avances personnelles sans intérêt) et en durée (3 ans minimum et 5 ans maximum). Autre contrainte : ce prêt doit obligatoirement être couplé à un autre prêt bancaire ou solidaire, dans la limite de 75 000€ pour les projets individuels de création d’entreprise.

Le PTZ entreprise est accordé par des opérateurs conventionnés du dispositif, qui varient d’une région à l’autre : missions locales, chambres de commerce et d’industrie, plateformes d’initiatives locales… qui accompagnent également les entrepreneurs dans le développement de leur projet. Nacre est compatible avec d’autres aides publiques, notamment l’ACCRE ou les primes régionales mises en place par Bpifrance.

Les avantages du crowdlending

PTZ entreprise et crowdlending

Le crowdlending, tout comme le PTZ entreprise, permet de lancer une activité professionnelle, néanmoins son fonctionnement diffère du prêt traditionnel.

Alors que le PTZ entreprise est entièrement pris en charge par l’Etat, le crowdlending est un financement réalisé par des investisseurs individuels, et de plus en plus souvent par des investisseurs institutionnels. Ce mode de financement comporte plusieurs avantages par rapport au PTZ entreprise :

  • L’accès aux plateformes de crowdlending n’est pas restrictif, tout individu ou entrepreneur peut avoir recours au financement participatif pour lancer un projet personnel ou professionnel. Il suffit de monter un dossier suffisamment attractif pour que les investisseurs y placent leur épargne ;
  • Contrairement au PTZ entreprise, le crowdlenfing ne nécessite aucune démarche administrative ;
  • Les programmes d’accompagnement participatifs peuvent durer moins de 3 ans.

Associer PTZ et crowdlending ?

Il peut être intéressant pour un entrepreneur d’avoir recours à un PTZ entreprise tout en s’appuyant sur la solidarité du crowdlending ! Les chefs d’entreprise peuvent compléter leur PTZ par une levée de fonds participative. Il existe de très nombreuse aides et accompagnements pour la création d’entreprise, qu’elles soient publiques ou privées. Il en va de même pour le crédit, en plein renouvellement depuis l’avènement du crowdlending, et qui a ouvert la voie au financement participatif pour la création et le développement des PME et des startups.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer