Livrets d’épargne : les différents frais

  • 10 livrets comparés sur tous les critères
  • Trouvez le livret le plus rémunérateur en 2 minutes
comparer Devis en quelques minutes

Il existe bon nombre de placements financiers. Chacun d’entre eux possède sa propre fiscalité et donc des frais associés. En effet, les livrets d’épargne réglementés ont une fiscalité différente des livrets d’épargne non réglementés. Comment choisir le bon placement ? Comment identifier et comparer les différents frais applicables aux livrets d’épargne ? Le comparateur LeLynx vous répond.

La fiscalité des livrets d’épargne réglementés

Il existe actuellement 4 livrets d’épargne réglementés. Ces livrets ne sont soumis à aucune fiscalité, en d’autres termes, ils ne sont pas soumis aux prélèvements sociaux ou à l’impôt sur le revenu. Il n’y a donc aucun frais applicable pour ces placements. Les livrets réglementés sont soumis au droit français. Contrairement aux livrets d’épargne non réglementés, l’Etat détermine la rémunération et le plafond de ces placements.
Pour rappel, les livrets d’épargne réglementés sont :

Les frais relatifs aux livrets d’épargne non réglementés

Parmi les livrets d’épargne non réglementés, nous retrouvons les livrets bancaires mais aussi les comptes à terme et les comptes courants rémunérés. Les livrets non réglementés sont eux aussi rémunérés et parfois plafonnés. Ce sont les banques qui choisissent le taux de rémunération et le plafond en tenant compte des risques associés et de l’actualité financière.

Les livrets d’épargne non réglementés sont imposables. Ils sont soumis aux prélèvements sociaux et à l’impôt sur le revenu. Le taux des prélèvements sociaux est de 15.5% pour les livrets d’épargne non réglementés. Le taux d’imposition quant à lui varie selon le montant des intérêts perçus.
Si le montant des intérêts est inférieur à 2 000€, l’épargnant peut opter pour acompte d’un taux d’imposition forfaitaire de 24% qui sera déduit des impôts l’année suivante.
Si le montant des intérêts est supérieur à 2 000€, l’imposition est identique au barème progressif de l’impôt sur le revenu, il est compris entre 0 et 45%.
Une dispense d’acompte forfaitaire peut être mise en place si l’imposition est inférieure à 25 000€ pour une personne seule (célibataire, divorcé et veuf/veuve) ou de 50 000€ pour les couple ou pour deux contribuables soumis à une imposition commune notamment via le PACS.

Faire le bon choix

Vous souhaitez épargner ? Choisir le meilleur placement est possible grâce au comparateur LeLynx. Grâce à lui vous pourrez comparer tous les placements, connaître les frais applicables pour chacun d’entre eux et même estimer la rémunération de vos placements. Que vous souhaitiez jouer la sécurité en optant pour un livret réglementé ou maximiser votre rémunération grâce aux livrets non réglementés, vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin sur les différents frais relatifs aux livrets d’épargne.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer