Comment transférer un lep ?

A l’heure où la mobilité bancaire est encouragée par les pouvoirs publics grâce notamment à des démarches simplifiées et une baisse des tarifs, quelle est la procédure à suivre et quelles sont les conditions particulières pour transférer un LEP (Livret d’Epargne Populaire) ? Le point pour tout savoir.

transférer un lep

Transférer un LEP : le principe

Le fait de changer de banque peut inciter un particulier à entreprendre un transfert de ses comptes d’épargne vers son nouvel établissement bancaire, en particulier de son LEP. Le transfert est néanmoins conditionné par l’accord des deux banques ; autrement dit, la démarche ne peut se faire que si l’établissement où est ouvert le compte et le nouvel établissement sont d’accord tous les deux.

comment transférer un lep

Le client doit dans ce cas réaliser une demande écrite de transfert du LEP, en y indiquant les coordonnées de la nouvelle banque qui accueillera son livret d’épargne populaire.


L’établissement actuel effectuera alors une déclaration au fichier FICOBA (FIchier des COmptes Bancaires et Assimilés) afin d’enregistrer le transfert, solder les droits à intérêts et assurer le virement de l’épargne.
De son côté, le nouvel établissement bancaire se chargera d’ouvrir un compte d’épargne populaire et d’y déposer le montant de l’épargne.
Il est à noter que cette démarche est gratuite.

Les avantages du transfert de LEP

Dans le cas où le livret d’épargne populaire a atteint le plafond légal, à savoir 7 700 €, voire l’a dépassé grâce aux intérêts capitalisés, le transfert peut constituer une solution intéressante dans la mesure où elle permet au titulaire du compte de conserver ce dépassement de plafond, contrairement à une clôture, qui entraîne le solde du compte et le versement au client de la somme des intérêts générés.

Il convient toutefois de savoir que la concrétisation du transfert peut prendre quelques semaines, délai pendant lequel les intérêts ne seront pas capitalisés.

Rappel sur les particularités du LEP

Mis en place en 1982, le LEP était, et continue d’être réservé aux ménages aux revenus modestes ; l’objectif étant de leur permettre de se constituer une épargne sans pour autant compromettre leur pouvoir d’achat.
Ainsi, ce livret d’épargne est caractérisé par un fonctionnement particulièrement simple et souple, avec la possibilité d’effectuer des virements, des dépôts et des retraits en toute liberté.

Une autre spécificité du LEP est son taux d’intérêt rémunérateur, actuellement fixé à 1,25%, soit 0,5 point de plus que le Livret A. Enfin, le LEP possède également un autre avantage majeur. Il s’agit de sa fiscalité particulièrement attractive. Exonéré d’impôts et de prélèvements sociaux, le LEP permet en effet à ses détenteurs de pouvoir bénéficier d’une épargne nette.
Relativement simplifié et accessible, le transfert de l’épargne d’un LEP peut constituer une alternative intéressante à la clôture d’un compte en fonction du montant de l’épargne disponible.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer