Simuler le rendement d’un LEP

lep rendement

Membre de la famille des livrets réglementés, le livret d’épargne populaire (LEP) a été mis en place avec la volonté de permettre aux familles les plus modestes d’épargner. Dans cette optique, un certain nombre de critères entoure l’accès à ce placement dont le taux est fixé par l’Etat. Quels rendements pour le LEP ? Ce qu’il faut savoir.

Un taux défini par l’Etat

Afin de permettre aux ménages aux revenus les plus modestes de placer leurs économies, l’Etat a mis en place ce livret d’épargne dont le taux est révisé deux fois par an, le 1er février et le 1er août. Indexé sur celui du livret A, le taux du LEP est à l’heure actuelle de 1,25%, respectant ainsi un écart supérieur de 0,5 point (contre 0,75 en 2008 et 1 point entre 2004 et 2007).


Le LEP demeure donc à ce jour un placement sûr et intéressant, bien qu’il ne soit accessible que sous réserve de respecter des conditions de revenus.

Un système de rémunération par quinzaine

Le rendement du LEP fonctionne sur le principe d’un calcul d’intérêts par quinzaine, lesquels sont ensuite capitalisés, c’est-à-dire qu’ils génèrent eux-mêmes des intérêts, versés au titulaire du compte chaque 31 décembre. Les dates valeurs sont fixées au 1er et au 16, autrement dit pour tout dépôt réalisé entre le 1er et le 15 du mois, le calcul des intérêts a lieu le 16. Pour tout dépôt effectué entre le 16 et la fin du mois, le calcul des intérêts a lieu le 1er du mois.

Astuce Malynx !

Pour optimiser son rendement, il peut être intéressant d’effectuer des dépôts le 15 ou le 31 de chaque mois, alors que les retraits seront plus pertinents le 1er ou le 16 du mois.

Tout au long de l’année, les intérêts sont ainsi calculés au fur et à mesure des versements et des retraits, sur une base de 24 quinzaines. Il est possible de réaliser des simulations pour connaître le rendement de son LEP. Ainsi, à titre d’exemple, un versement de 500 € effectué le 20 juillet sur un LEP (soit dix quinzaines jusqu’au 31 décembre) génèrera 500 x 1,25% x 10/24, soit 2,60 € d’intérêts, lesquels viendront s’ajouter aux intérêts déjà capitalisés. L’opération est identique dans le cas d’un retrait ; les intérêts sont alors soustraits à la somme capitalisée.

A noter que le LEP est plafonné à 7 700 € hors capitalisation, ce qui signifie que les intérêts générés ne sont pas pris en compte dans le plafond à ne pas dépasser.

Le LEP pour qui ?

Toutefois, il convient de respecter des conditions de ressources pour pouvoir ouvrir un livret d’épargne logement. En 2016, ce seuil est fixé à 19 255 € pour une personne seule. Le revenu fiscal de référence d’une personne seule avec un enfant ne devra pas excéder 24 396 €, un couple ne devra quant à lui pas dépasser 29 537 €, et un couple avec deux enfants 39 818 €.
Afin de vérifier l’éligibilité au LEP, l’établissement bancaire sollicité vérifie les ressources des demandeurs lors de l’ouverture, et s’assure chaque année que les conditions continuent d’être respectées, auquel cas le compte devra être clôturé au plus tard le 31 mars de l’année suivante.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer