Quels sont les frais du LEP ?

Mis en place pour permettre aux ménages les plus modestes de se constituer une épargne, le Livret d’Epargne Populaire (LEP) est accessible sous conditions de ressources. Le point pour tout savoir sur ce dispositif d’épargne, en particulier sur les frais du LEP générés par son ouverture et son fonctionnement.

Quels sont les frais du lep ?

Généralités sur le LEP

En 2015, près de 20% des ménages étaient titulaires d’un livret d’épargne populaire, autrement dit 20% des français dont les ressources n’excédaient pas les plafonds définis pour pouvoir bénéficier de ce livret d’épargne. Soit : 19 255 € pour une part ; 24 396 € pour 1,5 part ; 29 537 € pour 2 parts ; 34 677 € pour 2,5 parts ; 39 818 € pour 3 parts ; 44 959 € pour 3,5 parts ; 50 100 € pour 4 parts et 5 141 € par demi-part supplémentaire.
Plafonné à 7 700 € (hors intérêts capitalisés), l’avantage majeur du LEP repose sur sa fiscalité particulièrement avantageuse, puisque les sommes épargnées sont exonérées d’impôts.

Astuce Malynx !

S’il n’est pas possible de cumuler plusieurs LEP, un foyer fiscal peut néanmoins en posséder deux : un pour chacun des partenaires, mariés ou pacsés.


Réévalué chaque 1er février et chaque 1er août, le taux actuellement en vigueur pour le LEP est 1,25%.

Les frais du LEP lors de l’ouverture

Outre les conditions de revenus, l’ouverture d’un LEP est également soumise à un versement initial minimum, dont le montant est fixé à 30 €. De même, le montant minimum pour effectuer un retrait ou un prélèvement est de 10 €.

Mais au-delà de cette obligation, aucun frais n’est prélevé pour ouvrir un livret d’épargne populaire.
Le fonctionnement du LEP est particulièrement simple et souple. Chaque titulaire est libre de réaliser des retraits, des versements ou des virements, sous réserve de respecter les seuils réglementaires et que le compte conserve un solde créditeur.
Toutefois, contrairement à son ouverture, le fonctionnement d’un livret d’épargne populaire peut entraîner certains frais, conformément aux conditions tarifaires pratiquées par l’établissement bancaire où a été ouvert le compte. Ces frais seront perçus par la banque au titre des opérations et des services liés à l’activité du LEP.

La clôture d’un LEP

Le principe du LEP est qu’il peut rester ouvert tant que son titulaire continue de satisfaire les conditions de ressources. Dans le cas contraire, il convient d’adresser à l’organisme bancaire une demande de clôture, au plus tard deux ans après l’année où ont été fournies pour la dernière fois les pièces justificatives pour pouvoir bénéficier de ce livret.

clôturer un lep

lire aussi

Clôturer un LEP
Il est également possible de clôturer son LEP de sa propre initiative en se rapprochant de son établissement bancaire afin de signer un formulaire de clôture. Le solde du compte est alors restitué au détenteur du LEP. A noter que cette démarche ne génère aucun frais.

La sécurité d’un placement tel que le LEP, conjugué à sa fiscalité avantageuse, à sa souplesse ainsi qu’à l’absence de frais d’ouverture et de fonctionnement en font une solution intéressante pour se constituer une épargne.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer