Fonctionnement du livret A

fonctionnement livret A

Placement d’épargne apprécié et plébiscité, le livret A séduit par sa simplicité de fonctionnement ainsi que pas sa grande sécurité. Retrait, dépôt, prélèvement, opération…, apprenez à vous servir de cet outil bancaire à la durée illimitée.

Un fonctionnement assez libre

Simple, le fonctionnement du livret A laisse également beaucoup de liberté à l’épargnant. Le dépôt d’argent ne pose quasiment aucune contrainte, même s’il est soumis à une réglementation précise.

Le dépôt d’argent sur le livret A est entièrement libre en fréquence, mais également dans le montant, même s’il nécessite un montant minimum de 10 €. La Banque postale, plus souple, autorise un minimum de virement de 1,50 €.
Le dépôt d’argent reste cependant limité au plafond maximum autorisé du livret A, soit 22 950 €. Il est donc impossible de faire un dépôt ou un virement le faisant dépasser, même pour quelques euros.
Le virement sur livret A est soumis aux mêmes conditions que le dépôt d’argent, et peut être effectué de n’importe quel autre compte.

Astuce Malynx !

Il est possible d’effectuer un virement du livret A vers n’importe quel autre compte appartenant à l’épargnant.

Le livret A, une simplicité de retrait

Tout comme pour le dépôt et le virement, le retrait d’argent sur le livret A est assez libre dans le fonctionnement. On compte cependant un peu plus de contraintes, notamment en raison du fonctionnement des banques et de leur législation.

Il est possible d’effectuer un retrait à n’importe quel moment de l’année. Cependant, le calcul des intérêts se fait obligatoirement par quinzaine, il est donc conseillé d’attendre la fin de ces périodes pour profiter pleinement des intérêts lors de leur capitalisation à la fin de l’année.


Attention, pour un retrait supérieur à 1000 euros, parfois un peu moins selon les établissements bancaires, il est nécessaire de faire une demande d’autorisation de retrait à votre banque, et ce environ 48 heures à l’avance. Cette mesure a été appliquée en raison du manque de liquidité sur place au guichet ou aux distributeurs, ainsi que pour lutter efficacement contre le blanchiment d’argent.
Le fonctionnement du livret A permet le retrait au guichet et par carte pour obtenir des liquidités, ou encore par chèque, si l’épargnant en fait la demande à l’avance à sa banque.

Les prélèvements autorisés, mais réglementés, sur le livret A

Si le prélèvement est autorisé sur le livret A, il est tout de même soumis à des conditions bien précises, annoncées dans les conditions générales de la banque choisie. Ces dernières peuvent être consultées lors de la signature du contrat ou sur demande de l’épargnant. Le fonctionnement du livret A autorise ainsi traditionnellement les prélèvements pour :

  • L’impôt sur le revenu.
  • La taxe d’habitation.
  • La taxe foncière.
  • La redevance audiovisuelle.
  • Les quittances d’eau, de gaz et d’électricité.
  • Les loyers pour les organismes d’habitation à loyer modéré.

En dehors de ces conditions, les prélèvements doivent être faits à partir d’un compte courant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer