Quel fonctionnement pour le LEP ?

fonctionnement livret

Solution d’épargne réglementée par l’Etat, qui détermine et révise son taux de rémunération deux fois par an, le 1er février et le 1er août, le LEP (livret d’épargne populaire) a pour principal atout un fonctionnement relativement simple, et surtout particulièrement souple. Le point sur ce qu’il faut savoir sur cette solution d’épargne.

Un fonctionnement simple et souple

Les retraits et les versements sont libres pour les titulaires d’un LEP, à condition toutefois de veiller à ce que le solde demeure positif, auquel cas l’établissement bancaire peut prendre la décision de clôturer le compte.
Les différentes opérations doivent être effectuées auprès de l’établissement où a été ouvert le compte d’épargne. Le titulaire du LEP peut par ailleurs demander une carte de retrait qu’il pourra utiliser dans le réseau de distributeurs automatiques de billets de sa banque.


Si elle n’a rien d’obligatoire, la mise en place d’un virement permanent mensuel permet d’alimenter le LEP de façon régulière afin de se constituer une épargne sereinement.
Avec un plafond limité à 7 700 € (hors capitalisation des intérêts) et un versement initial minimum de 30 €, le LEP est un livret d’épargne permettant à ses bénéficiaires d’économiser facilement et en toute sécurité.

Un fonctionnement sous conditions de ressources

L’ouverture d’un LEP est possible sous conditions de ressources, raison pour laquelle l’établissement bancaire demande l’avis d’imposition de l’année précédente ou de l’année en cours afin de vérifier que le revenu fiscal de référence ne dépasse pas le plafond fixé par la loi, à savoir 22 955 € pour une part en métropole, 29 537 € pour deux parts, soit un couple marié ou pacsé, personne isolée avec un enfant, personne seule avec 2 enfants.

Il est à noter que les plafonds pour les DOM TOM ne sont pas les mêmes.

Une fois le compte d’épargne ouvert, l’établissement bancaire vérifie les revenus chaque année afin de s’assurer que le titulaire du LEP peut continuer à bénéficier de ce livret d’épargne. Dans le cas où les revenus auraient augmenté et que les conditions d’octroi du LEP ne seraient par conséquent plus respectées, il serait alors obligatoire de clôturer le compte au plus tard le 31 mars de l’année suivante.

fonctionnement lep

En cas de refus de fournir un justificatif fiscal, la banque a la possibilité de supprimer la totalité des intérêts

A titre de précision, c’est le montant de l’impôt sur le revenu payé par le contribuable ou le fait d’être non imposable qui était initialement pris en considération pour pouvoir bénéficier d’un LEP. La loi de finances rectificative de 2013 a modifié ces critères pour imposer une condition de revenus.
Dans ce contexte, il convient de mentionner que les titulaires d’un LEP qui ne remplissaient plus les conditions de revenus au 1er janvier 2014 sont toutefois autorisés à conserver leur épargne jusqu’au 31 décembre 2017.

Une épargne nette et réglementée

Un peu plus de 19 % des ménages détiennent un LEP, soit environ 9 millions de français ayant ainsi la possibilité de se constituer un capital net d’impôt et de cotisations sociales.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer