Quelle fiscalité pour le Super Livret ?

fiscalité du super livret

Un Super Livret est un livret d’épargne non réglementé au taux bonifié alléchant. Mais cette rémunération est soumise à des prélèvements fiscaux capables de réduire le rendement net.
Les super livrets peuvent servir un taux boosté qui atteint dans certains cas 6 %. Une offre plus qu’intéressante à une époque où la rémunération de l’épargne n’est pas au mieux de sa forme. Toutefois, la fiscalité du Super Livret réduit fortement son rendement.

Les prélèvements fiscaux d’un Super Livret

Le taux de rendement net d’un Super Livret s’entend hors prélèvements fiscaux. Ceux-ci sont obligatoires et représentent une part non négligeable qui réduit le taux d’intérêt brut de ce livret bancaire non réglementé.

Les prélèvements sociaux

Ces cotisations sociales sont :

  • Le prélèvement social : mis en place pour financer les retraites, il n’est dû que sur les revenus du patrimoine,
  • La Contribution Sociale Généralisée, ou CSG , instaurée pour servir au financement de la Sécurité Sociale,
  • La Contribution de Solidarité uniquement due par les personnes percevant des revenus patrimoniaux ou de placements eux-mêmes concernés par la CSG,
  • La Contribution au Remboursement de la Dette Sociale ou CRDS qui permet de rembourser la dette sociale. Elle sera prélevée jusqu’à disparition totale de cette dette.
imposition super livret

Tous les titulaires d’un Super Livret doivent s’en acquitter, qu’ils soient imposables ou non.

L’impôt sur les revenus.

Selon sa situation fiscale, le titulaire d’un Super Livret peut être :

  • Soit soumis à l’imposition au barème progressif. Les intérêts annuels sont à reporter sur la déclaration des revenus et seront imposés l’année suivante selon le taux marginal d’imposition du contribuable.
  • Soit soumis au PFL, c’est-à-dire au Prélèvement Forfaitaire Libératoire. Cette solution ne concerne que les personnes dont le Super Livret rapporte moins de 2 000 € d’intérêts par an et par foyer fiscal. Ce PFL est de 24 %.

Fiscalité et rendement net du Super Livret

Si l’on prend l’exemple d’un Super Livret au taux standard brut de 1,60 % et au taux bonifié sur trois mois de 4,50 %, son rendement brut sur la première année est de 2,32 %. Taux d’intérêt auquel il convient de soustraire la fiscalité. Pour un titulaire de Super Livret soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu à 45 %, les intérêts du Super Livret sont taxés à 60,5 % (45+15,5 de prélèvements sociaux). Son rendement net annuel est donc de 0,92 %.

Nul doute que la fiscalité du Super Livret impacte le rendement net de ce livret bancaire non réglementé, même si – grâce à son taux boosté – il reste actuellement une solution d’épargne attractive. Il faut toutefois savoir que la rémunération du Super Livret est surtout intéressante sur une courte ou une moyenne période, généralement inférieure à un an. En effet, laisser son capital sur une période supérieure à un an réduit le taux boosté des premiers mois qui rend le Super Livret si attrayant.

Astuce Malynx !

Du fait de la fiscalité du Super Livret, il peut être intéressant – lorsque l’on dispose d’une somme d’argent conséquente – de pratiquer le nomadisme.

C’est-à-dire de passer d’un Super Livret à l’autre afin de profiter au maximum des taux promotionnels et des primes versées par les banques en ligne.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer