Quelle est la fiscalité du LDD ?

fiscalité du ldd

Le Livret de Développement Durable permet de se constituer une épargne libre à tout moment. Reste à savoir ce qu’il en est de la fiscalité du LDD.
Le taux d’intérêt du LDD est indexé sur celui du Livret A. Certes moins rémunérateur à l’heure actuelle, ce type de livret réglementé présente quelques atouts. Mais qu’en est-il de l’impôt LDD ?

Un rendement net

Avec son plafond de 12 000 €, le Livret de Développement Durable est un bon complément aux autres produits d’épargne, notamment lorsque le plafond du Livret A est atteint. Réservé aux personnes majeures, il présente un rendement indexé sur celui du Livret A.

Certes, sa rémunération est en baisse, comme le précise l’Observatoire de l’épargne réglementée. Mais si l’on tient compte de l’absence de fiscalité du LDD, on peut en conclure que son rendement est sans surprise.

Une bonne aubaine lorsque l’économie nationale affiche une courbe descendante.

L’impact de la fiscalité sur l’épargne

Contrairement aux livrets bancaires réglementés tels que le Livret de Développement Durable, les livrets non réglementés sont concernés par la fiscalité. C’est par exemple le cas du Super Livret dont le rendement est imputé de l’impôt et des prélèvements sociaux.

Dans ce cas, les revenus du capital sont imposés au même titre que les revenus professionnels. A de rares exceptions près où l’on applique encore le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL), c’est le taux marginal d’imposition qui est appliqué pour imposer les revenus des capitaux.

imposition ldd

Ce prélèvement au titre de l’impôt sur le revenu (IR) peut donc atteindre 45,5 % des intérêts perçus lorsque l’on détient un livret non réglementé.

Les prélèvements sociaux obligatoires de 15,5 %, affectent tous les détenteurs de livrets fiscalisés, quelle que soit leur situation à l’égard de l’IR. Ces cotisations sociales sont imputées sur les intérêts acquis. En détail, le taux des prélèvements sociaux s’établit ainsi :

  • prélèvement social : 5,40 %
  • contribution sociale généralisée (CSG) : 8,20 %
  • contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS) : 0,50 %
  • cotisations additionnelles : 1,40 %

Cette fiscalité pèse lourd sur le rendement des livrets non réglementés. Après l’impôt et les prélèvements sociaux, certains d’entre eux affichent un rendement net à peine plus élevé que celui du Livret A, et par voie de conséquence du LDD.

Pas de fiscalité sur un LDD

Exonéré de fiscalité, le LDD n’est donc pas concerné par l’impôt ni par les prélèvements sociaux obligatoires, au même titre d’ailleurs que le Livret A, le Livret d’Epargne Populaire (LEP) ou encore le Livret Jeune réservé aux 12-25 ans.
Autrement dit, exonéré d’impôt le LDD sert des intérêts nets.

Astuce Malynx !

La fiscalité a une influence très importante sur le rendement des différentes solutions d’épargne. Il est donc conseillé de bien les comparer.

Et ce n’est pas là son seul atout. Il peut être ouvert avec un versement initial de 10 à 15 €, et son titulaire est totalement libre d’y effectuer des virements ponctuels ou périodiques tout comme il a la totale liberté de disposer de ses fonds à tout moment.
Non concerné par l’impôt, le LDD est donc une solution d’épargne au capital garanti et qui permet de faire fructifier des liquidités sans limite de durée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer