Comment faire un dépôt sur un LEP ?

Créé en 1982 dans le but de permettre aux ménages les plus modestes de placer leurs économies de façon sûre tout en préservant leur pouvoir d’achat, le Livret d’Epargne Populaire (LEP) est un livret d’épargne pourvu d’un système de fonctionnement relativement souple. Quelles sont les démarches à effectuer pour réaliser un dépôt sur un LEP ? Ce qu’il faut savoir.

dépôt sur un lep

Comment déposer de l’argent sur un LEP ?

Si le dépôt minimum lors de l’ouverture d’un LEP est fixé à 30 €, les titulaires de ce livret sont ensuite totalement libres de réaliser des dépôts à leur convenance dès 10 €, selon leurs besoins et leurs moyens, de façon ponctuelle ou régulière, et ce sans aucune condition de montants. Sous réserve toutefois de conserver un solde créditeur sur le compte.
Le dépôt d’argent (en chèque, espèce ou par virement) doit par ailleurs être réalisé auprès de l’établissement bancaire où a été ouvert le livret d’épargne populaire.

Astuce Malynx !

Il est possible d’effectuer un dépôt sur un LEP au-delà du plafond réglementaire de 7 700 €, hors intérêts capitalisés.

Autrement dit, seuls les intérêts générés peuvent dépasser le plafond de 7 700 €.

Les spécificités du LEP

Outre ce mode de fonctionnement particulièrement simple et flexible, avec des dépôts et des retraits libres, le LEP présente également un certain nombre d’autres avantages. A commencer par un taux d’intérêt supérieur de 0,5 point à celui du Livret A. Ce qui permet de bénéficier de conditions avantageuses pour se constituer une épargne en toute sécurité.
Par ailleurs, l’une des autres caractéristiques du LEP est sa fiscalité elle aussi particulièrement intéressante.

Les intérêts du LEP, versés au titulaire du compte chaque 31 décembre, sont en effet exonérés d’impôts et de prélèvements sociaux ; ce qui en fait un placement attractif pour le public concerné.

Un livret sous conditions de ressources

Mais tous les ménages ne peuvent cependant pas prétendre bénéficier d’un LEP. Lors de sa création en 1982, le gouvernement avait conditionné son ouverture au fait d’être non imposable ou de payer un montant d’impôt maximum. Cette condition est restée en vigueur jusqu’au 31 décembre 2013, avec un impôt maximum fixé à 769 €.
C’est désormais un plafond de ressources qui est pris en compte pour accorder à un particulier le droit d’ouvrir un Livret d’épargne populaire. Ces ressources étant déterminées à 19 255 € pour une part ; 24 396 € pour 1,5 part ; 29 537 € pour 2 parts ; 34 677 € pour 2,5 parts ; 39 818 € pour 3 parts ; 44 959 € pour 3,5 parts ; 50 100 € pour 4 parts et 5 141 € par demi-part supplémentaire.

Le revenu fiscal du demandeur doit à ce titre être fourni à la banque pour lui permettre d’étudier la demande et vérifier si les conditions sont bien respectées.

 Pour une demande d’ouverture de LEP en 2016, c’est ainsi le revenu fiscal de 2014 qui doit être joint au dossier.
On constate donc que les démarches et les conditions de dépôt d’argent sur un LEP sont extrêmement simplifiées, ceci dans la volonté d’aider les ménages aux revenus modestes à épargner sans pour autant compromettre leur pouvoir d’achat.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer