Evolution des taux du livret A

taux interet livret A

Actuellement de 0,75 % net, le taux du livret A n’a cessé d’évoluer depuis sa création au début du XIXème siècle. Le gouvernement s’appuie depuis toujours sur l’économie de la France afin de fixer le taux d’intérêt du livret A.  Ce produit d’épargne populaire est toujours plein de ressources.

Un taux du livret A historiquement bas

Depuis le mois d’août 2015, le taux du livret A est de 0,75 % net. Il s’agit du taux le plus bas répertorié par les banques, et ce, depuis la création de ce produit d’épargne au tout début du XIXème siècle. En effet, en 1818, on pouvait compter sur un taux qui atteignait déjà les 5 % d’intérêt et séduisait les Français en mal d’économies. Ces chiffres particulièrement bas sont notamment justifiés par une économie poussive et malade, ainsi que par un mode de calcul précis fortement lié à la santé financière de la France ou des autres pays du monde.

Le taux d’intérêt du livret A est traditionnellement rattaché à l’inflation du pays, et souffre donc régulièrement des crises financières qui touchent la France ou l’Europe toute entière, à l’instar de celle présente depuis les années 2000.

Le taux d’intérêt du livret A connaît cependant une augmentation systématique de 0,25 % par rapport à l’inflation afin de ne pas pénaliser trop fortement les épargnants lors de crises économiques ou guerrières.

taux livret A evolution

Afin de maintenir ce taux à 0,75 %, le gouvernement a fait le choix en 2016, de ne pas suivre l’inflation. Le taux du livret A n’est donc pas passé à 0,5 % comme la logique financière l’aurait voulu.

Dix ans d’âge d’or pour le taux du livret A

Si le taux d’intérêt du livret A a atteint son niveau le plus bas de toute l’histoire, il a connu un âge d’or le temps d’une dizaine d’années, entre 1974 et 1985. Bénéficiant d’une bonne inflation et différents évènements heureux, la France en a ainsi fait profiter ses épargnants.

Entre 1974 et 1985, le taux du livret A a oscillé entre 6 % et 8,50 %, offrant des opportunités uniques aux épargnants français.

Le taux record maximum du livret A a été atteint en octobre 1981, peu de temps après l’accession au pouvoir des socialistes et l’arrivée de François Mitterrand en tant que président de la République. A cette époque, le taux d’intérêt du livret A était de 8,50 %

Des chutes de taux liées aux crises mondiales

Régulièrement, le taux du livret A a chuté en raison des différentes crises qui ont touchées l’Europe et le reste du monde. Les deux guerres mondiales, notamment, ont vu une baisse significative avec notamment un taux à seulement 1,50 % en 1946 lors de la reconstruction du pays.


Aujourd’hui encore, en 2016, le taux historiquement bas est lié aux crises financières successives ayant frappé la France et ses voisins de plein fouet.
En dehors des crises ou des âges d’or, le taux d’intérêt du livret A se situe en général autour de plus ou moins 3,5 %, redevenant ainsi un très bon système d’épargne.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer