Evolution des taux du LEP

taux lep

Actuellement rémunéré à 1,25%, soit 0,5 point de plus que le livret A, le taux du Livret d’épargne populaire (LEP) est révisé deux fois par an par l’Etat. Depuis sa création en 1982, il a ainsi connu de nombreuses évolutions. Le point sur l’histoire des taux de ce livret d’épargne réglementé.

Un taux au plus bas

En 1986, le taux du LEP était fixé à 5,50%. 30 ans plus tard, en 2016, ce taux est à 1,25%.

30 années de baisse des taux avec quelques fluctuations

lep taux interet1er mars 1996 : 4,75 %,
1er août 1999 : 4,00 %
1er juillet 2000 : 4,25 %
1er août 2004 : 3,25 %
1er août 2006 : 3,75 %
1er août 2007 : 4,00 %
1er février 2008 : 4,25 %
1er août 2008 : 4,50%
1er février 2009 : 3,00 %
1er août 2009 : 1,75 %
1er août 2010 :2,25 %
1er février 2011 : 2,50 %
1er août 2011 : 2,75 %

Au 1er février 2013, le taux du livret d’épargne populaire amorce sa descente en passant de 2,75 % à 2,25 %, puis à 1,75 % le 1er août ; 1,50% le 1er août 2014, avant d’atteindre 1,25% le 1er août 2015, taux toujours en vigueur au 1er février 2016.

Un taux rémunérateur pour un livret net d’impôt

Supérieur de 0,5 point par rapport au livret A, le taux du livret d’épargne populaire ne constitue pas son seul atout. Ce placement présente en effet un autre avantage majeur : sa fiscalité. Ou plutôt son absence de fiscalité, puisqu’il s’agit d’un livret défiscalisé, autrement dit : les intérêts générés sont nets d’impôts et de cotisations sociales.
Les titulaires d’un LEP n’ont par conséquent pas à ajouter les intérêts du compte à leurs revenus lors de la déclaration d’impôt annuelle ; ce qui s’inscrit par ailleurs dans la logique de ce placement réglementé réservé aux ménages les plus modestes.


Le LEP a en effet été instauré pour aider les foyers aux revenus modérés à placer leurs économies en toute sécurité, tout en leur permettant de préserver leur pouvoir d’achat. Dans cette optique, l’ouverture d’un LEP doit satisfaire des conditions de ressources précises, correspondant à la situation personnelle du demandeur.
Ces plafonds de ressources à ne pas dépasser sont ainsi fixés à 19 255 € pour une personne seule, à 24 396 € pour une personne seule avec un enfant, à 29 537 € pour un couple sans enfants ou encore à 39 818 € pour un couple avec deux enfants.

Depuis plus de trente ans d’existence aujourd’hui, le taux du livret d’épargne populaire n’a cessé de fluctuer, au rythme de l’inflation, tout en maintenant un écart avec le livret A sur lequel il est indexé. Le taux actuel du LEP (1,25%) est ainsi supérieur de 0, point à celui du livret A, contre un écart de 0,75 point en 2008 et 1 point entre 2004 et 2007.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer