L’optimisation fiscale

  • Trouvez facilement un gestionnaire de patrimoine près de chez vous
  • Obtenez des devis personnalisés
comparer Devis en quelques minutes

Gérez vos intérêts avec l'optimisation fiscale

Si des solutions existent pour réduire l’addition fiscale des foyers, l’option zéro impôt n’est pas envisageable sur le plan légal. Pas de panique ! L’optimisation fiscale pourrait bien donner un nouveau souffle de jeunesse à votre compte en banque.
Défiscalisation, niche fiscale, épargne… Les produits et dispositifs présents sur le marché actuel peuvent être particulièrement intéressants s’ils sont maîtrisés et optimisés. Pour payer moins d’impôt, il ne suffit pas de le vouloir. L’Etat est d’ailleurs le premier à proposer une baisse fiscale en échange de quelques investissements avantageux.

L’investissement pour faire baisser sa facture fiscale

Payer pour moins payer ? Pour optimiser son enveloppe fiscale, certains placements immobiliers prennent la forme de véritables produits de défiscalisation. Si vos économies dorment dans un coin et profitent d’un taux d’intérêt quasi inexistant, il est peut-être temps d’investir. Aussi étonnant que cela puisse paraître, certains dispositifs d’investissement immobilier donnent lieu à une baisse de vos impôts sur le revenu.

La loi Pinel, par exemple, vous incite à acheter un bien neuf répondant à la réglementation écologique en vigueur. Ce bien durable sera ensuite mis à la location, vous permettant ainsi de rentabiliser l’investissement par les loyers tout en bénéficiant d’une réduction d’impôts allant de 12 à 21% selon la durée de location pour laquelle vous vous engagez.
D’autres lois de défiscalisation immobilière pourraient également attirer votre attention et vous permettre d’optimiser votre fiscalité sans vous engager dans un placement risqué.

Les exonérations d’impôts sur les produits d’épargne

Si le patrimoine immobilier est particulièrement intéressant pour l’optimisation fiscale, il ne faut pas non plus négliger le potentiel de votre patrimoine financier. Vous ne le savez peut-être pas, mais votre argent qui dort pourrait être optimisé via une vraie gestion de différents produits d’épargne. Les taux d’intérêts des livrets réglementés sont par exemple très corrects, surtout si l’on tient compte de leur avantage fiscal.

Pour choisir la meilleure option, vous pouvez comparer les différentes offres et taux actuels. En choisissant d’ouvrir plusieurs livrets de nature différente, vous placez vos économies à l’abri de tout risque et vous vous assurez un intérêt exonéré d’impôt.

Le PERP, produit d’épargne-retraite populaire

Comme son nom ne l’indique pas, le produit d’épargne-retraite populaire ne doit pas nécessairement être ouvert par un retraité ou un retraité en devenir. Il n’y a donc pas d’âge pour profiter de ce produit d’épargne qui est une véritable niche fiscale. Si ce placement est conçu pour vous permettre d’anticiper votre retraite, il bénéficie d’un avantage très alléchant : les versements sont déductibles du revenu imposable, dans la limite des 10% de ce dernier. En plus, contrairement aux autres solutions fiscales visant à réduire l’impôt sur le revenu, le PERP n’est pas plafonné à 10 000€ annuels. Attention, il faut attendre d’être à la retraite pour accéder à son capital.

Infos pratiques - Optimisation fiscale

Plus d'infos pratiques

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer