Investir dans une Société civile immobilière (SCI)

Société civile immobilière sci

La SCI, Société civile immobilière, permet d’investir à plusieurs dans des biens immobiliers en tous genres. Intéressante au niveau fiscal, cette manière d’opérer offre de nombreux avantages en tous genres aux contribuables désireux de faire quelques bénéfices.

En quoi consiste une SCI ?

La Société civile immobilière permet à plusieurs personnes d’investir ensemble dans un projet immobilier. Cette méthode représente de nombreux avantages, notamment du point de vue fiscal. La SCI sert ainsi à la gestion et à l’exploitation de bien immobiliers en tous genres.

La SCI doit être composée d’un minimum de deux actionnaires, que ce soient des personnes physiques ou morales.

Il est possible d’investir dans une SCI lorsqu’on est de la même famille, il n’y a aucune interdiction. En cas de mésentente cependant, un gérant peut être nommé pour assurer l’exploitation permettant aux actionnaires de recevoir tous les revenus locatifs.
Il existe plusieurs versions de la SCI, comme la SCI classique dans laquelle chaque associé a une partie des revenus selon le nombre de part, et dans d’autres versions il y a une jouissance uniquement sur un lot spécifique.
Une SCI n’a une durée de vie que de 99 ans, maximum. Au-delà de cette durée, elle est dissoute automatiquement.

La défiscalisation des SCI

La défiscalisation d’une SCI varie selon le type de SCI ouverte. 
Ainsi, pour une location sans meuble, les loyers gagnés sont répartis entre les actionnaires et déclarés comme revenus locatifs, ajoutés à la base imposable de leurs revenus. 
Dans le cadre d’une location meublée, la SCI fonctionne comme une société commerciale, avec des loyers encaissés au sein même de la société et sujets à l’impôt sur les sociétés.

Astuce Malynx !

Dans le cas d’une location meublée, les bénéfices sont décidés en conseil d’administration, et chaque associé les déclare comme des revenus de valeurs mobilières.


Une SCI apporte de nombreux avantages :

  • L’investissement dans la SCI ne demande qu’un apport de capital limité, ce qui permet à n’importe quel associé de disposer de parts sociales dans la société malgré de faibles ressources. La SCI est en effet accessible à tous.
  • La SCI offre une protection importante contre le risque de saisie immobilière en cas de problèmes financiers.
  • Elle encadre l’usage commun d’un bien en fixant des règles bien précises.

Investir dans une SCI permet de transmettre son patrimoine de manière défiscalisée. Pour cela, la transmission doit se faire de manière progressive, et les parents doivent donner leurs parts à leurs enfants en respectant le plafond d’imposition de 31 395 euros tous les six ans.

La défiscalisation d’une SCI peut être divisée en deux façons, transparente fiscalement ou fiscalement opaque, selon le type de location.
Lorsque la remise d’impôt de la SCI se fait selon la loi Pinel, elle est partagée entre tous les actionnaires. La SCI ne peut par contre pas profiter de la défiscalisation de la loi Bouvard.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer