Investir dans un logement locatif

Investir dans un logement locatif

L’investissement dans le locatif est une bonne manière de placer son argent et de se préparer une rente pour ses vieux jours. Sûre et sans aucun risque, la pierre est une valeur refuge qui attire de plus en plus de français chaque année, notamment grâce aux nombreux avantages fiscaux qui sont proposés.

Préparer son investissement locatif

Lorsqu’on décide de se lancer dans un investissement locatif, il est important de prendre en compte plusieurs factures pour obtenir un rendement vraiment intéressant. Si les avantages fiscaux proposés par les différentes lois françaises sont intéressants, il est indispensable de se renseigner sur le marché immobilier d’un secteur.

Il faut étudier le marché du locatif et comparer le bien choisi avec d’autres types de placement. Il est également indispensable de calculer la rentabilité locative.

Il ne faut pas hésiter à s’approcher des professionnels des finances et de l’épargne pour se faire orienter vers le meilleur investissement locatif possible.

Amortissement Robien et autres avantages fiscaux

L’investissement locatif est l’un des placements les plus intéressants en raison de sa sécurité financière et de son rendement qui tend à être meilleur que les produits d’épargne traditionnels. A cela s’ajoute plusieurs avantages fiscaux régis par la loi française.

Le rendement locatif moyen d’un bien en location est de 3,5 à 5%.

La loi Pinel, pour les logements neufs, permet de déduire 12 à 21% du prix d’investissement locatif avec un plafonnement à 300 000 euros.

La loi Bouvard, qui impose une location de bien meublé et neuf durant neuf ans en résidence de service, permet de réduire de 11% du prix d’investissement locatif HT et de récupérer la TVA.

L’amortissement Robien est un avantage certain pour l’investissement locatif neuf. Sous réserve d’un plafonnement des loyers et des ressources des locataires, cet investissement permet de récupérer 6% du prix du bien sur sept ans, puis 4% sur deux ans. Cela permet d’amortir 50% du bien sur neuf ans.

Astuce Malynx !

Quelle que soit la formule choisie, les intérêts du prêt de l’investissement locatif sont déductibles des revenus locatifs pour un bien vide ou un bien meublé.

Protéger son investissement locatif

Si l’investissement locatif est une opération sans risques, elle peut apporter quelques tracas administratifs ou financiers. Certaines solutions permettent de protéger son bien et son épargne.

Il est possible de mettre le bien en gestion de manière à soulager l’investisseur. Dans ce cas, la société s’occupe des démarches administratives, et du recouvrement des créances. Si elle peut réclamer de 5 à 10% des loyers charges comprises, c’est déductible des revenus fonciers.

Souscrire une garantie permet de s’assurer de rentrer dans ses frais lors d’un investissement locatif. Il est possible de prendre une assurance pour loyers non payés ou une garantie universelle des risques locatifs qui couvre jusqu’à 70 000 euros des impayés et les détériorations jusqu’à 7 700 euros. Cela coûte environ 1,5 à 2,5% des loyers.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer