Investir dans une forêt

Investir dans une forêt

L’investissement dans une forêt peut se révéler une opération intéressante et rentable lorsque l’on sait vers qui se tourner. La défiscalisation proposée par la loi française rentre également dans la balance des futurs investisseurs en bois.

Trouver une forêt pour l’investissement

Rentable, l’investissement dans une forêt ne se fait cependant pas sans l’aide de professionnels ou de spécialistes de ce type d’opération. La valeur d’une forêt varie en effet selon plusieurs critères.

Le prix de l’hectare de forêt non bâtie se trouve en moyenne autour de 5 000 euros. Ce prix peut cependant varier à la hausse ou à la baisse selon la densité de la forêt, sa situation, son âge, les essences qu’elle abrite ou encore ses facilités d’accès.

Attention, lorsque l’on souhaite faire un investissement sur une forêt de moins de quatre hectares, il est obligatoire de demander aux voisins qui ont un droit de préemption.

Pour trouver la forêt idéale, il faut faire preuve de patience et avoir du temps, rares sont les espaces mis en vente chaque année.

En général, seul 1% des forêts françaises est mis en vente tous les ans.

Traditionnellement, les forêts sont plutôt transmises de génération en génération. Il s’agit d’un marché plutôt local et restreint.

Investir dans une forêt : une opération rentable

Avec l’augmentation du prix du pétrole et les inquiétudes au sujet des émissions de gaz à effet de serre, le bois est devenu aujourd’hui une valeur refuge, comparable à la pierre, qui peut rapporter gros. Si le prix est variable selon les évènements, investir dans une forêt reste une affaire très intéressante.

Pour obtenir un rendement important, il est à noter que l’investissement dans une forêt est une opération à long terme et sans risque.

Astuce Malynx !

Il est conseillé de conserver le produit assez longtemps pour espérer un rendement de 1 à 2%, voire 4,5% pour certaines gestions.

A noter qu’il est possible d’investir dans une forêt via l’achat de parts de groupements fonciers forestiers. Cet principe offre une rentabilité autour de 2%.

La défiscalisation pour une forêt

Le principal atout des forêts est leur fiscalité. En effet, la défiscalisation des forêts permet d’améliorer un peu plus le rendement et de gagner plus d’argent.

La défiscalisation des forêts offre une réduction d’impôts égale à 18% de l’investissement dans la limite de quatre hectares. Elle est plafonnée à 5700 euros pour un célibataire, et 11 400 euros pour un couple.

  • Il existe des plafonds spécifiques pour les travaux forestiers.
  • Il existe une réduction d’impôt de 76% des cotisations d’assurance risque tempête, dans la limite de 6 euros par hectare. Elle peut être cumulée avec la première.
  • Les bénéfices sur la vente de coupes de bois ne sont pas taxés, mais les propriétaires payent l’impôt sur le revenu pour cela.
  • Les bénéficiaires de l’ISF profitent d’un abattement de 75% sur la valeur de la forêt.
  • Les plus-values sont exonérées au bout de 22 ans, et 30 ans pour les cotisations sociales.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer