Investir dans les FCPI (Fonds commun de placement dans l’innovation)

défiscalisation des FCPI

Le FCPI, ou Fond Commun de Placement dans l’Innovation, est un produit financier intéressant et qui permet d’encourager l’économie tout en rapportant un excellent rendement. La défiscalisation des FCPI, notamment, est l’un des principaux arguments pour les personnes désireuses de placer leur capital.

Comment fonctionne un FCPI ?

Le FCPI est un fond commun de placement dans l’innovation qui permet de bénéficier de nombreux avantages fiscaux selon certaines conditions.

Pour bénéficier de la défiscalisation des FCPI, il faut investir à 70% minimum dans le capital d’une société. En dessous de ce taux, les investisseurs ne peuvent pas profiter des avantages fiscaux.

Investir dans les FCPI

La défiscalisation des FCPI, Fond Commun de Placement dans l’Innovation, offre des opportunités.

Les sociétés concernées par ce produit financier doivent obligatoirement avoir leur siège social dans l’Union Européenne , être soumises à l’impôt sur les sociétés et avoir moins de 2000 employés.
Si les conditions ne sont pas respectées, impossible de bénéficier de la défiscalisation des FCPI.

Les avantages fiscaux des Fond Commun de Placement dans l’Innovation

L’investissement dans un FCPI offre de nombreux avantages fiscaux en faisant un produit financier rentable et intéressant, malgré une prise de risque réelle liée à l’activité économique de l’entreprise choisie.

Le taux de réduction d’impôt apporté par la loi de défiscalisation des FCPI est de 18% selon la souscription.

La loi sur la défiscalisation des FCPI offre une réduction d’impôt sur le revenu allant jusqu’à 4320 euros pour un couple soumis à une imposition commune et un investissement de 24 000 euros, hors droits d’entrée. Le plafond est seulement de 2160 euros pour un célibataire et un investissement de 12000 euros.

Attention, la réduction d’impôt proposée par cet investissement rentre dans le plafonnement des niches fiscales d’un montant de 10000 euros par an et par foyer. 

La loi de défiscalisation des FCPI propose une exonération des plus-values lors d’une cession ou d’un rachat des parts au-delà de cinq ans de possession. Elles sont cependant soumises aux prélèvements sociaux de 15,5%.

Comment bénéficier de la défiscalisation des FCPI ?

Pour profiter de tous les avantages proposés par la loi de défiscalisation des FCPI, les futurs investisseurs doivent cependant respecter plusieurs règles très strictes.

Il est obligatoire de conserver ses parts pendants cinq ans minimum à compter de la souscription.

La défiscalisation des FCPI peut être rapide sous réserve de joindre à la déclaration de revenus dans les premiers mois de l’année, une attestation d’inscription en compte, ainsi qu’une attestation fiscale.

A noter que certaines conditions particulières permettent de revendre ou de céder ses parts avant les cinq ans obligatoires :

  • Décès du souscripteur ou de son conjoint,
  • Invalidité de deuxième ou troisième catégorie du souscripteur ou de son conjoint,
  • Licenciement du souscripteur ou de son conjoint.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer