Les réductions d’impot liées à la résidence principale

résidence principale

Certaines lois françaises permettent de bénéficier d’une défiscalisation liée à la résidence principale des plus intéressantes. Selon les travaux engagés ou les financements utilisés, il est possible de modifier à son avantage le montant des impôts sur la résidence principale.

Avantages fiscaux sur l’achat de la résidence principale

Il est possible de profiter d’une défiscalisation intéressante lorsque l’on achète sa résidence principale. Pour cela, il est nécessaire de respecter certaines règles financières.

Sont concernés par la défiscalisation de la résidence principale les contribuables domiciliés fiscalement en France.

Pour profiter du crédit d’impôt de la résidence principale, il faut avoir contracté un emprunt immobilier pour l’acquisition ou encore la construction d’une habitation principale.

L’achat ou le début de la construction doit avoir été fait à compter du 6 mai 2007, peu importe la nature du logement, maison ou appartement.

Le crédit d’impôt de la résidence principale est plafonné à 3750 euros pour un célibataire et à 7500 euros pour un couple, avec 500 euros par personne à charge. Ces limites sont portées respectivement à 7500 et 15 000 euros en cas de membre du foyer en situation de handicap physique.

Travaux dans le cadre du développement durable

Grand domaine de la défiscalisation de la résidence principale, le développement durable et les travaux qui s’ensuivent sont très intéressants en matière de crédit d’impôt. Cela concerne tous les travaux effectués dans une résidence principale dans le but d’économiser de l’énergie ou de fonctionner à l’aide d’une énergie renouvelable. Attention cependant, il y a des règles à respecter pour profiter de ce crédit d’impôt de la résidence principale.

défiscalisation résidence principale

Les travaux liés au développement durable doivent obligatoirement être effectués par un professionnel agréé.

Si le contribuable a bénéficié d’un éco-prêt à taux zéro pour effectuer ses travaux, il n’a pas le droit au crédit d’impôt lié à la défiscalisation de la résidence principale.

Pour le calcul du crédit d’impôt, les dépenses retenues le sont dans la limite d’un plafond pluriannuel au titre de cinq années consécutives.

Le plafonnement du crédit d’impôt pour la résidence principale et les travaux de développement durable est de 8 000 euros pour un célibataire et de 16 000 euros pour un couple, avec une augmentation de 400 euros par personne à charge.

Le taux du crédit d’impôt varie selon les équipements installés comme des volets isolants ou encore des pompes à chaleur. Il s’échelonne de 15 à 30 % de la somme dépensée pour les travaux d’installation ou de modification.

Equipements pour les personnes âgées

Equiper sa résidence principale pour les personnes âgées ou les personnes handicapées entraîne également une défiscalisation de la résidence principale.
Cela peut représenter 25 % des dépenses TTC effectuées, dans la limite d’un plafond de 5000 euros pour un célibataire, et de 100 000 euros pour un couple, avec 400 euros supplémentaires par personne à charge dans le foyer.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer