Travaux écologiques et défiscalisation

Défiscaliser en réalisant des travaux écologiques

L’Etat français encourage les contribuables français à effectuer des travaux écologiques dans leurs demeures. Une défiscalisation pour la rénovation ou l’innovation est proposée par la loi et permet de profiter de nombreux avantages fiscaux.

Qui est concerné par la défiscalisation des travaux écologiques ?

La défiscalisation de rénovation ou d’isolation concerne des contribuables désirant améliorer la performance énergétique de leur résidence et faire des économies d’énergie. Il existe cependant certaines règles à respecter.

La défiscalisation des travaux de rénovation énergétique concerne les contribuables fiscalement domiciliés en France.

Il est nécessaire d’être propriétaire, locataire, ou bien encore occupant à titre gratuit d’un logement.

Les logements dédiés à la location nu à usage d’habitation pour une durée minimum de cinq ans peuvent également profiter de la défiscalisation d’isolation.
Pour profiter des avantages fiscaux, il est indispensable d’effectuer des travaux ayant pour but d’améliorer la qualité environnementale du logement principal.

Les différents avantages fiscaux des travaux de rénovation énergétique

Il existe plusieurs types de défiscalisation d’isolation ou de rénovation régis par la loi française. Ils offrent plusieurs avantages selon les travaux effectués.

Le CITE, est un crédit d’impôt de transition énergétique permettant aux contribuables désireux d’améliorer leurs performances énergétiques de profiter d’avantages fiscaux.

Le montant du CITE est de 30% du montant total des dépenses.

La loi française propose également des crédits d’impôts d’un montant de 25%, 40% ou 50% du montant total des travaux, selon les dépenses effectuées et la date de paiement. Ces derniers sont plafonnées à 8000 euros pour les personnes seules et à 16 000 euros pour les couples qui effectuent une déclaration de revenus commune.

Astuce Malynx !

Pour être éligibles, les travaux doivent être réalisés par un professionnel. Il est donc conseillé de conserver précieusement les factures.


En effet, pour bénéficier de la défiscalisation de travaux de transition énergétique, seules les dépenses réalisées par des professionnels avec attestation à l’appui et payées avant le 31 décembre 2012 sont éligibles.

Comment profiter de la défiscalisation des travaux de transition énergétique ?

Les contribuables effectuant des travaux d’isolation ou de rénovation sur leur demeure principale doivent faire attention à certains détails.

En cas de contrôle fiscal, il est indispensable de conserver les factures avec l’adresse du marchand, son nom, sa raison sociale, ainsi que son numéro d’enregistrement.
Pour profiter de la défiscalisation d’isolation et de rénovation, il est nécessaire de remplir la déclaration de dépenses réalisées en faveur du développement durable sur le site du ministère et de déclarer les sommes ouvrant au crédit d’impôt.

La défiscalisation des travaux de transition énergétique concerne plusieurs types d’équipements :

  • Les chaudières à condensation,
  • Les matériaux d’isolation thermique,
  • Les raccordements à un réseau de production de chaleur alimentée par l’énergie renouvelable,
  • Les équipements de traitement des eaux de pluie.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer