Les crédits à taux révisables

taux révisable

Si le crédit immobilier à taux fixe demeure le type de prêt choisi par la majorité des emprunteurs, ils sont néanmoins 20% à opter pour un crédit à taux révisable. Quels sont les atouts de ce type de prêt et quelles en sont les limites ? Le point sur le taux révisable immobilier.

Ce qu’il convient de savoir sur le taux révisable

Contrairement au taux fixe, le taux révisable est susceptible d’être modulé pendant la durée de l’emprunt immobilier, et peut par conséquent être revu à la baisse comme à la hausse. L’emprunteur peut ainsi bénéficier d’une évolution avantageuse pour son crédit immobilier, mais peut également devoir supporter une augmentation du taux d’intérêt.

En raison de l’incertitude qui pèse sur l’évolution du taux de l’emprunt immobilier, l’emprunteur doit être en mesure d’anticiper une hausse éventuelle du taux, et surtout de la supporter afin de continuer à assurer le remboursement des mensualités.
Les taux sont en effet révisés régulièrement, en règle générale à la date anniversaire, à partir de l’indice de référence.

Cet indice de référence est la plupart du temps l’Euribor, autrement dit le taux moyen pratiqué par les banques européennes lorsqu’elles se prêtent de l’argent.

A cet indice de référence vient ensuite s’ajouter une marge de 1 à 2%, ajustée en fonction du profil de l’emprunteur.

Les avantages des prêts à taux révisable

Parmi les avantages majeurs du crédit immobilier à taux révisable apparaît le fait de pouvoir bénéficier d’un taux de départ plus faible que celui proposé par les banques dans le cas d’un crédit à taux fixe ; cet écart étant généralement entre 1 et 3 points.

D’autre part, en fonction des fluctuations du marché financier, il est possible de profiter des baisses des taux d’intérêt, et ainsi de conditions de prêts avantageuses.
Par ailleurs, ce type de crédit permet de réaliser un remboursement anticipé sans avoir à payer de pénalités, comme c’est généralement le cas pour les crédits à taux fixe.

A noter

Il existe un certain nombre de dispositifs mis en place pour permettre à l’emprunteur de se protéger des risques éventuels liés à une hausse significative du taux d’intérêt. Il est ainsi possible d’opter pour un taux révisable capé, autrement dit un taux révisable plafonné. Les hausses et les baisses ne peuvent dans ce cas pas dépasser les limites préalablement déterminées entre la banque et le client.

Il est également utile de savoir que la grande majorité des prêts à taux révisable peuvent être transformés en prêts à taux fixe,

ce qui offre une certaine sécurité à un emprunteur qui serait dans l’incapacité de faire face à une augmentation trop importante du taux d’intérêt de son prêt immobilier.
Une autre alternative permettant de se prémunir contre une hausse trop soudaine et trop forte du taux d’intérêt est d’intégrer une clause au contrat prévoyant un plafonnement des mensualités dans le cas où la hausse du taux est trop élevée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer