Décrypter un tableau d’amortissement

tableau amortissement

Si la quantité de données qu’il contient peut lui conférer une image austère et complexe, le tableau d’amortissement d’un prêt immobilier est toutefois relativement simple à appréhender. A condition de disposer des clés pour le comprendre et l’analyser. Le point pour tout savoir.

Le tableau d’amortissement : de quoi s’agit-il ?

Ce document, également appelé « plan d’amortissement » ou « échéancier », fait parti des pièces obligatoires dans le cadre d’un prêt immobilier à taux fixe, mais n’est en revanche pas obligatoire dans le cas d’un prêt à taux variable.

Il regroupe l’ensemble des informations relatives au coût global du prêt, et se présente sous la forme d’un tableau détaillant notamment le montant des mensualités à verser tout au long de la durée de l’emprunt, le capital restant à rembourser, les intérêts…

Ce tableau présente donc un véritable intérêt pour l’emprunteur, qui peut ainsi suivre l’évolution de son crédit immobilier, se projeter en termes de budget et envisager un éventuel remboursement anticipé.

Ses composantes

Le tableau d’amortissement consiste en un récapitulatif le plus complet possible du prêt immobilier. Il comporte, à ce titre, les différents éléments caractérisant l’emprunt, parmi lesquels sa durée, son montant, le nombre de mensualités, le capital restant dû (CRD) ou encore la nature du crédit (PTZ, prêt principal…).

S’il peut prendre plusieurs formes, en fonction de l’organisme émetteur du prêt, il compte néanmoins un certain nombre de colonnes incontournables, parmi lesquelles:
Une colonne « capital en début de période », dont le montant diminue au fil des remboursements
Une colonne « numéro », renvoyant au nombre d’échéances à rembourser, lesquelles peuvent être mensuelles, trimestrielles ou encore annuelles, selon les termes du contrat de prêt
Une colonne « capital restant dû », faisant référence au capital restant à rembourser par l’emprunteur après le versement de chaque mensualité
Une colonne « intérêts », mentionnant le montant des intérêts payés à chaque mensualité
Une colonne «amortissement», précisant le capital remboursé à chaque échéance. Les intérêts ne sont pas pris en compte dans cette colonne ; le total de tous les amortissements étant égal au capital emprunté.
Une colonne « mensualité », faisant référence au montant de l’échéance à rembourser, capital et intérêts inclus

Astuce Malynx !

Le tableau d’amortissement peut faire apparaître une colonne « assurance », détaillant le montant de l’assurance décès-invalidité du crédit.

Elément indissociable d’un emprunt immobilier, le tableau d’amortissement constitue la base et l’essence même du projet financier et doit, à ce titre, être précieusement conservé tout au long du remboursement du crédit, y compris après le remboursement. Ce tableau, au même titre que l’offre de prêt, doit en effet rester en la possession de l’emprunteur dans un délai de deux ans à compter de la date de remboursement de la dernière échéance.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer