Faire appel à un courtier pour son projet immobilier

courtier

Le métier de courtier découle de l’activité bancaire et notamment du crédit immobilier. Ce professionnel sert d’intermédiaire entre les futurs emprunteurs et les organismes prêteurs. Le courtage reste une activité peu connue en France. Avec l’avènement des renégociations de prêts et des faibles taux, les courtiers ont de beaux jours devant eux. Mais en quoi consiste l’activité du courtier ? Et quels sont les avantages et les inconvénients à faire appel à ce professionnel ?

Le métier de courtier immobilier

Par souci de gain de temps, les emprunteurs se tournent de plus en plus vers des courtiers en prêt immobilier. Ces professionnels, souvent issus du domaine bancaire, sont spécialisés dans la recherche de taux compétitifs à travers toutes les structures bancaires existantes.

Un gain de temps et d’argent est réalisé par le client, même si le coût du projet est majoré de la commission du courtier.

Ils peuvent être salariés ou indépendants.
Les courtiers ont également des ententes avec les banques. Plus ils apportent de clients, meilleurs seront les taux proposés. Le courtier accompagne le client dans les démarches, et ce jusqu’à la signature du prêt et de l’acte notarié.

Généralement le coût de rémunération du service avoisine les 1% du montant emprunté. Certains sont même entièrement gratuits pour le client, ces derniers facturant cette somme aux banques comme frais d’intermédiation.

Signer un prêt immobilier avec un courtier : les avantages

De plus en plus de consommateurs souhaitent faire un crédit immobilier afin de devenir propriétaire.

Dans le cadre d’une première acquisition, ils apprécient souvent de se faire accompagner par un professionnel les guidant dans cet achat. Le courtier va alors conseiller ses clients et leur apporter différentes offres de prêt traquées auprès des organismes prêteurs. N’ayant pas besoin de faire lui-même les démarches, le client gagnera un temps non négligeable.

En raison de leur réseau de connaissances important, les courtiers pourront non seulement faire gagner du temps mais aussi de l’argent au client. Certains courtiers ont de nombreux dossiers sur la même banque : ils ont donc plus de chances de vous fournir un taux avantageux.

Les inconvénients du courtage

La mise en route de la démarche peut avoir certains inconvénients. Du fait des nombreux dossiers qu’il traite, le courtier pourra mettre un temps assez long à enclencher les démarches concrètes de recherches auprès des banques. Il devra également posséder tous les documents nécessaires au montage du prêt mais aussi se renseigner sur de nombreuses questions, sur les motivations et les désirs du client.

Le choix d’un courtier doit se faire avec réflexion car une fois le contrat conclu il vous sera très difficile de vous rétracter. En cas de changement, votre nouveau courtier n’aura pas le droit d’interroger les organismes prêteurs déjà contactés par le précédent. Les frais sont également un frein à l’intervention d’un courtier.

Astuce Malynx !

Le plus intéressant pour le client reste de démarcher lui-même les banques dans un premier temps, puis en cas d’insatisfaction de se tourner vers un courtier.

Il pourra ainsi faire jouer ses contacts et ses taux préférentiels sur la base des propositions déjà obtenues.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer