L’assurance emprunteur

assurance emprunteur

L’assurance emprunteur est aujourd’hui un facteur décisif dans le choix de l’organisme prêteur pour la souscription d’un crédit immobilier. Même si celle-ci n’est pas obligatoire, la plupart des banques vous demandera d’opter pour cette couverture. A quoi sert l’assurance emprunteur dans le cadre d’un crédit immobilier ? Quelles sont les notions à connaître au sujet de cette garantie ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance emprunteur dans le cadre d’un prêt immobilier.

A quoi sert une assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur existe sur tous les crédits possibles (auto, consommation, immobilier etc…).

Elle offre à l’emprunteur la prise en charge de tout ou partie des échéances de prêt en cas de décès, de perte totale et irréversible d’autonomie ou d’incapacité temporaire de travail.

Elle peut également couvrir le capital restant dû. Lors de sa souscription, un questionnaire médical vous sera demandé. En fonction des réponses, la compagnie d’assurance pourra refuser, exclure certains risques ou proposer une surprime.
Le tarif en vigueur est également fonction de l’âge du souscripteur et du capital garanti. Des tests plus poussés peuvent être effectués si le capital à garantir est élevé.

Les non-fumeurs peuvent bénéficier d’une remise tarifaire.

L’assurance emprunteur, quelques notions à connaître

Lorsque vous souscrivez un prêt immobilier, il est impératif de regarder non seulement le coût global de l’assurance, celui-ci pouvant varier du simple au double en fonction des banques, mais aussi celui des garanties prises en charge. En effet, 80% des assurances emprunteur exigent au moins trois mois d’incapacité de travail avant d’actionner la garantie et 25% d’entre elles plafonnent  le remboursement des mensualités suite à une perte de revenus. Ainsi, il est indispensable de toujours lire la totalité des conditions générales avant de vous engager.

Astuce Malynx !

Les employeurs peuvent faire bénéficier à leurs salariés d’un avantage tarifaire sur l’assurance emprunteur au travers de conventions collectives.

De plus, il existe aujourd’hui la convention AERAS qui concerne les emprunteurs présentant un risque aggravé. On entend par risque aggravé, une forte probabilité de voir se produire un évènement garanti (décès, invalidité etc…). Cette convention offre aux personnes ayant souffert d’un point de vue médical dans le passé, une perspective d’avenir équitable pour réaliser leurs projets de vie.

L’assurance emprunteur et la législation

De nouvelles façons de consommer sont apparues à propos des assurances emprunteur.

La délégation d’assurance, c’est-à-dire avoir son prêt dans une banque et son assurance dans une autre compagnie, représente 14,2% des prêts immobiliers en cours.
Les lois vont également dans ce sens. La loi Hamon permet aujourd’hui à tout assuré de changer de compagnie dès lors que le contrat a atteint la première année. Vous pouvez donc, en cours de vie du prêt immobilier, basculer vers un contrat avec de meilleures garanties et/ou un meilleur tarif.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer