Assurer son crédit consommation

  • Plus de 10 établissements comparés en 3 minutes
  • Trouvez l’établissement qui correspond à votre profil
comparer Devis en quelques minutes

Les organismes qui proposent des crédits à la consommation associent pour la plupart le prêt à une assurance. Celle-ci est une forme de garantie qui permet de se prémunir contre les accidents de la vie, le chômage ou encore le décès. Les organismes prêteurs recommandent que l’emprunteur soit assuré mais il ne peut en aucun cas imposer son assurance. Comment assurer son crédit à la consommation ? Comment choisir la bonne assurance ? Voici les réponses du comparateur en ligne LeLynx.fr.

Bien choisir son assurance

Il est hautement recommandé de s’assurer pour chaque type de crédit. C’est pourquoi les organismes prêteurs proposent une assurance pour chaque prêt. Cette assurance reste facultative. Si l’emprunteur souhaite la souscrire, il est libre de choisir son assurance mais surtout l’organisme qui le lui proposera. Il peut s’agir d’un assureur, d’une banque ou d’un organisme de crédit.

Focus sur les risques couverts par l’assurance d’un prêt à la consommation

Il existe différents types d’assurance emprunteur. Chaque offre couvre un voire plusieurs risques de la vie. Parmi ces assurances, il y a :

  • L’assurance décès qui assure la prise en charge des remboursements en cas de décès de l’emprunteur,
  • L’assurance invalidité qui prend en charge le crédit si l’emprunteur est dans l’impossibilité de travailler pour des raisons de santé,
  • L’assurance perte d’autonomie qui assure le remboursement du crédit en cas de perte partielle ou totale d’autonomie,
  • L’assurance incapacité qui fonctionne comme l’assurance perte d’autonomie,
  • L’assurance perte d’emploi qui peut selon les contrats repousser les échéances ou en prendre en charge une partie.

Bon à savoir : Il n’est pas rare que l’assurance décès et l’assurance invalidité soient couplées dans une même offre.

La santé de l’emprunteur

Depuis 2006, des mesures ont été mises en place pour permettre aux malades de souscrire un crédit. En effet, la maladie est considérée comme un risque aggravé et peut effrayer les organismes prêteurs. Grâce à la convention AERAS (S’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) les malades peuvent emprunter jusqu’à 17 000€ (plafond du cumul de dette autorisé), sur une durée de maximum 4 ans et sans questionnaire médical. L’emprunteur doit impérativement avoir moins de 50 ans.

Si l’emprunteur ne remplit pas les conditions mises en place par la convention AERAS, il doit se soumettre à un questionnaire médical qui déterminera le montant du prêt et sa durée.
Dans le cadre de la loi de santé, depuis 2015 les anciens malades du cancer bénéficient du droit à l’oubli. Sous certaines conditions, ils sont en droit de ne pas déclarer ni même mentionner leur maladie.

Choisir la meilleure assurance grâce au comparateur en ligne LeLynx.fr

Pour être bien assurer et profiter des meilleurs tarifs, vous pouvez compter sur le comparateur en ligne LeLynx.fr. Celui-ci vous permet de comparer les offres des banques comme des assureurs pour assurer votre prêt à la consommation et de choisir la formule la plus avantageuse.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer