Quel profil pour souscrire un prêt personnel  ?

Crédit à la consommation qui ne connait pas de limite en ce qui concerne l’utilisation des fonds, contrairement au crédit affecté, le prêt personnel s’adresse directement à des personnes ayant besoin de réaliser quelques petits plaisirs de manière rapide. La souscription du prêt personnel est en effet l’idéal pour ceux qui ne possèdent pas de forte épargne.

souscrire un prêt personnel

Age minimum pour souscrire un prêt personnel  ?

Si la souscription du prêt personnel est ouverte à tous, il existe cependant un âge minimum. En effet, seules les personnes majeures peuvent faire une demande de crédit à la consommation.

Astuce Malynx !

Parfait pour les plus jeunes qui n’ont pas d’épargne importante, le prêt personnel permet ainsi de s’installer en profitant de nombreux avantages comme des mensualités fixes et une durée intéressante.

Domiciliation en France pour la souscription du prêt personnel

Principale obligation lorsque l’on souhaite souscrire un prêt personnel, l’emprunteur se doit d’avoir un compte courant domicilié en France. En effet, cette condition doit permettre aux établissements de crédits ou aux banques de prélever directement les mensualités du crédit et de se rembourser en cas de retard dans les paiements.

La nationalité française n’est cependant pas obligatoire lors de la souscription du prêt personnel, seul le compte en banque se doit d’être français.

Obligations à remplir lors de la souscription d’un prêt personnel

La souscription d’un prêt personnel nécessite un certain respect des règles du code de la Consommation, ainsi que plusieurs obligations réclamées par les établissements financiers prêteurs.

Ces dernières permettent notamment d’apporter des garanties aux banques qui veulent s’assurer de pouvoir récupérer leur argent ainsi que les intérêts du crédit.

Les règles varient bien évidemment d’un établissement bancaire à l’autre, mais portent toujours autour de la sécurité des sommes engagées  :

  • L’emprunteur se doit d’être solvable et de prouver sa bonne santé financière. L’organisme de crédit est ainsi en droit de vérifier ces informations auprès des fichiers de la Banque de France. L’emprunteur doit également ne pas être en interdit bancaire pour souscrire un prêt personnel.
  • Le salaire de l’emprunteur doit pouvoir couvrir la totalité des échéances sans gêner sa vie au quotidien. En effet, tous les crédits, qu’ils soient à la consommation ou non, se doivent de respecter la règle des 33 % maximum des revenus globaux de l’emprunteur.
  • L’emprunteur s’engage, dans le contrat de prêt, à rembourser la totalité de la somme empruntée, ainsi que les intérêts demandés. En cas de retard de paiement des mensualités, l’établissement prêteur se donne l’autorisation de faire payer des modalités dont les conditions sont fixées dans le contrat de souscription du prêt personnel.

A noter que, s’il n’est pas obligatoire, un contrat de travail à durée indéterminée sera favorisé lors de l’ouverture du crédit. Les banques cherchent en effet une assurance de remboursement.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer