Comment ouvrir un prêt personnel  ?

Dépendant des conditions générales du crédit à la consommation, le prêt personnel représente une certaine somme d’argent offerte par différents organismes à un particulier possédant des besoins à un moment donné. L’ouverture du prêt personnel est cependant régi par différentes règles.

ouvrir un prêt personnel

A qui s’adresser pour ouvrir un prêt personnel  ?

Crédit à la consommation non affecté, le prêt personnel peut être accordé par plusieurs organismes. Pour ouvrir un prêt personnel il est possible de s’adresser directement à une banque, la sienne ou une autre, ou encore à un établissement de crédit. Ces derniers seront aptes à juger si vous êtes accessibles au prêt ou non.

Afin d’obtenir les meilleurs taux du marché, les particuliers peuvent également voir du côté des courtiers. Ces derniers, moyennant une commission sur la somme empruntée, aident les futurs débiteurs à comparer les meilleurs offres du marché.

Dans tous les cas, le particulier est libre dans le choix de son organisme prêteur, contrairement à, par exemple, un crédit affecté effectué directement dans le lieu d’achat.

Conditions à remplir pour ouvrir un prêt personnel

Si l’on peut s’adresser à l’organisme de son choix pour l’ouverture d’un prêt personnel, ce dernier est en droit de refuser le crédit s’il considère que les conditions réglementaires ne sont pas respectées.

En effet, afin d’obtenir un prêt personnel, il est nécessaire d’être dans la capacité de remplir ses obligations quant aux remboursements. L’organisme de prêt se doit donc de vérifier que le demandeur n’a pas de revenus trop faibles, que sa solvabilité est garantie ou qu’il bénéficie de la sécurité de l’emploi.

Astuce Malynx !

C’est la banque ou l’organisme de crédit qui est apte à juger de la situation et à savoir s’il souhaite s’engager ou non. A noter que chaque prêteur possède ses propres conditions d’obtention de prêt personnel.

L’ouverture du prêt personnel

Lorsque l’on souhaite ouvrir un prêt personnel, il est indispensable de respecter les règles liées à l’ouverture.

En effet, le prêteur choisi se doit de respecter plusieurs étapes, et notamment une phase d’information au préalable, qui renseigne le débiteur sur ses obligations à venir.  

Ainsi, l’organisme de crédit doit préciser avant signature du contrat  :

  • Le montant du crédit demandé,
  • La durée du contrat et le nombre de remboursements demandés,
  • Le coût des frais de dossier pour le prêt personnel,
  • Le taux annuel effectif global,
  • Les pénalités auxquelles le débiteur s’engage en cas de retard de paiement,
  • La durée du délai de rétractation et ses conditions,
  • Les articles de loi en rapport avec le prêt personnel ou encore le droit du débiteur à demander un exemplaire de son contrat de crédit.

Droit à la rétractation lors de l’ouverture du prêt personnel

Une fois l’ouverture du prêt personnel faite par la signature d’un contrat, le particulier possède un droit de rétractation s’il souhaite changer d’avis.

Ce dernier s’étend sur quatorze jours ouvrés, et ce, dès la signature du contrat de crédit. Pour cela, une simple lettre avec accusé de réception suffit.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer