Quel montant maximal pour un crédit à taux zéro ?

montant maximal crédit taux zéro

Le prêt à taux zéro , appelé le plus souvent PTZ 2016, a vu les plafonds de revenus augmenter, et peut désormais financer jusqu’à 40 % du montant de l’opération. Depuis début 2016, le montant empruntable maximal par une personne éligible au crédit à taux zéro permet aux budgets les plus modestes de financer une partie de leur résidence principale, qu’il s’agisse d’un logement neuf, d’un logement ancien avec travaux ou d’un logement social sous conditions. Le gouvernement a relevé les quotités appliquées pour chaque zone et chaque catégorie de montants plafonnés d’opération. Revue de détails.

Quotité logement PTZ 2016

Le PTZ 2016 ne peut pas financer plus de 40% du montant de l’opération lorsque le logement est neuf ou s’il est ancien et nécessite de gros travaux.

 Pour le financement d’un logement social, le montant empruntable représente au maximum 10 % du montant de l’opération.

Ce pourcentage – appelé quotité logement – est fixé selon le type du logement (neuf, ancien, social) et le zonage, c’est-à-dire la zone géographique dans laquelle ce logement est implanté.

Montant maximum du PTZ

Pour définir le montant PTZ empruntable, sont pris en compte les points suivants :

  • la quotité logement fixée selon la localisation géographique du logement ;
  • le nombre de personnes qui occupera le logement au titre de résidence principale ;
  • le montant de l’opération : entrent dans le coût total de l’opération les frais d’agence, la taxe d’aménagement, l’assurance responsabilité et dommages, la taxe locale d’équipement et toutes taxes liées à la construction, les honoraires du géomètre, le montant des dépenses liées aux travaux. En revanche, sont exclus les frais éventuels liés aux autres crédits immobiliers contractés pour financer ce logement, les frais de notaire et les droits d’enregistrement.
plafond ptz

Le plafond PTZ dépend donc de différents critères.

Ainsi, le montant de l’opération qui sert à déterminer les droits PTZ+ est, selon le nombre de personnes, plafonné de la façon suivante :

  • plafond PTZ de 150 000 à 345 000 € pour un logement situé en zone A ;
  • montant PTZ de 135 000 à 311 000 € pour un logement situé en zone B1 ;
  • plafond PTZ de 110 000 à 253 000 € pour un logement situé en zone B2 ;
  • montant maxi PTZ de 100 000 à 230 000 € pour un logement situé en zone C.

Fixé par décret, ce montant plafond de l’opération (communément appelé plafond PTZ ou montant PTZ) est au départ déterminé pour une seule personne vivant dans le logement. Puis il est multiplié par le coefficient familial afin que soient déterminés tous les autres montants maximum de l’opération, et qui serviront à définir le capital à emprunter par le primo-accédant.

Plafond PTZ 2016

Avec le remaniement du PTZ, le plafond des ressources a été lui aussi modifié et a pris effet le 1er janvier 2016. Il prend en compte d’une part le nombre de personnes appelées à habiter dans le logement en tant que résidence principale, et d’autre part les différentes zones géographiques, à savoir les zones A, B1, B2 et C. Le tableau réglementaire des plafonds de ressources crédit à taux zéro est consultable sur le site du service public.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer