Crédit auto avec réponse immédiate

réponse immédiate crédit auto

La réponse immédiate de principe est adressée à une personne ayant effectué une demande préalable de crédit auto ou tout autre crédit à la consommation, mais elle n’est pas contractuelle. Qu’en est-il pour la suite du dossier ?
Non obligatoire, la réponse immédiate de principe permet à l’éventuel emprunteur de savoir s’il peut ou non prétendre à un crédit auto. Elle suppose qu’une demande de prêt automobile a déjà été déposée, soit en ligne, soit auprès d’une banque classique. Revue de détails.

Réponse immédiate de principe : qu’est-ce que c’est ?

La réponse immédiate de principe est relative à la proposition de prêt établie par un organisme de crédit, au regard des informations fournies par le demandeur. Pour ce faire, les courtiers ou les banques analysent la situation familiale et financière de l’intéressé à partir des données qui leur ont été transmises. Cette réponse immédiate résulte d’une offre préalable de crédit.

La réponse immédiate de principe peut être apparentée à un pré-accord.

Elle est le plus souvent obtenue par internet lorsque l’internaute a rempli un formulaire de demande de crédit auto. Mais cette possibilité est néanmoins possible lorsque ce type de crédit est sollicité auprès d’une banque classique dès lors que celle-ci souhaite donner un avis favorable à son client. Dans le cas contraire, la banque rejette la demande de crédit. Aucune réponse immédiate n’est dans ce cas transmise au demandeur.

La réponse immédiate de principe n’est pas un document contractuel.

prêt auto rapide

La réponse immédiate de principe n’est pas obligatoire.

Aucun établissement bancaire, quel qu’il soit, n’a pour obligation de donner à son client une réponse immédiate de principe. Celle-ci permet simplement de fixer les modalités de contrat d’un crédit auto dans l’attente de la production de pièces justificatives par le demandeur, pour la validation du dossier de prêt. Cette réponse immédiate de principe n’engage nullement la banque, ni même le demandeur.

Dans quel cas peut-on avoir une réponse immédiate de principe ?

Dans le cadre d’une demande de crédit auto – ou tout autre prêt d’ailleurs – l’intéressé doit préparer les documents nécessaires à la constitution de son dossier de prêt. Les justificatifs de revenus ainsi que sa situation familiale doivent correspondre aux données préalablement transmises via le formulaire de demande de crédit en ligne.

Pour rappel, les pièces à fournir lors de la demande d’un crédit auto sont :

  • un justificatif d’identité tel que passeport ou carte nationale d’identité en cours de validité ;
  • un justificatif de domicile datant de moins de trois mois : ce peut être un relevé gaz/électricité, une facture de téléphone, une quittance de loyer ;
  • un Relevé d’Identité Bancaire (RIB) ou un Relevé d’Identité Postale (RIP) ;
  • les trois derniers bulletins de salaire, le titre de pension pour une personne retraitée, ou tout autre justificatif de ressources.
Le courtier de la banque peut éventuellement exiger de l’emprunteur un justificatif d’achat du véhicule puisque le crédit auto est un crédit affecté.

En conséquence, mieux vaut s’assurer que toutes les informations transmises à l’organisme de crédit ou à la banque, lors de la demande préalable, soient cohérentes avec les pièces justificatives qui seront annexées à la demande définitive de prêt.

La demande en ligne facilite l’étude du dossier et réduit sa durée de traitement. Elle permet à l’intéressé d’obtenir une réponse rapide. Les justificatifs peuvent être « uploadés » par le demandeur pour bénéficier d’une réponse immédiate de principe en ligne. Toutefois, l’établissement prêteur peut exiger l’envoi des documents par la Poste. Cette solution retarde la constitution du dossier, et par voie de conséquence, l’accord du prêt. Cette pratique n’est pas sans avoir une incidence sur le délai de virement du capital emprunté vers le compte du bénéficiaire.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer