Maîtriser les ordres de bourse

ordres

L’investissement sur le marché boursier est synonyme d’ordres transmis à un intermédiaire financier dans le but d’acheter ou de vendre des valeurs. Il existe différents types d’ordres selon les paramètres que l’investisseur souhaite privilégier, à l’image du prix ou encore de la rapidité de la transaction. Ce qu’il faut savoir pour maîtriser les ordres de la bourse. 

Les ordres boursiers  : généralités

Saisir un ordre en bourse signifie passer une instruction afin d’acheter ou de vendre une valeur. Ces ordres peuvent être de différents types en fonction des attentes de l’investisseur, mais contiennent toutes un certain nombre d’informations obligatoires, parmi lesquelles  :

  • la nature de l’opération (achat ou vente)
  • le nom de la valeur, ainsi que le code ISIN ou le code Mnémonique le cas échéant
  • la nature du titre concerné par l’ordre, à savoir s’il s’agit d’une action, d’une obligation, d’un warrant, d’une Sicav…
  • la quantité de titres
  • le type d’ordre
  • le mode de règlement de l’ordre (Service de Règlement Différé, SRD, ou comptant)
  • Les ordres boursiers sont transmis à des intermédiaires financiers chargés de les envoyer sur le marché.
  • la validité de l’ordre, selon qu’il s’agit d’un ordre jour ou d’un ordre révocation.
Dans le premier cas, la validité est d’une journée, et dans le second cas, l’ordre a une durée de validité d’un an. A noter qu’il est également possible de passer des ordres «  fin de semaine  » ou «  fin de mois  ». 

Les différents types d’ordres

  • l’ordre à cours limité  : il s’agit de l’ordre boursier le plus utilisé. Sa caractéristique principale est d’offrir à l’investisseur une certaine sécurité dans la mesure où il est encadré d’un prix maximal d’achat et d’un prix minimal de vente.
  • l’ordre à la meilleure limite  : l’objectif de cet ordre est de privilégier la meilleure offre ou la meilleure demande, selon qu’il s’agit d’un achat ou d’une vente. Contrairement à l’ordre à cours limité, cet ordre n’offre qu’une sécurité relative à un investisseur.
  • l’ordre à seuil ou plage de déclenchement  : le principe de cet ordre est de déclencher son exécution dès que  le cours déterminé est atteint ou dépassé.
  • l’ordre au marché  : ce type d’ordre permet d’acheter ou de vendre sans conditions de prix et, par conséquent, sans aucune garantie concernant le cours auquel cet ordre sera exécuté.

Astuce Malynx !

L’ordre au marché a ses risques mais elle est toutefois prioritaire sur les ordres à cours limité et les autres types d’ordres.

  • l’ordre suiveur  : fonctionne sur le même principe qu’un ordre à seuil de déclenchement. La différence entre ces deux types d’ordres réside dans le fait que c’est un pourcentage de variations qui sera saisi, et non un seuil, comme c’est le cas pour l’ordre à seuil de déclenchement.

Le fait de connaître et de maîtriser les différents types d’ordre existants peut certes s’acquérir au fil du temps, mais il est néanmoins fortement recommandé de connaître les bases du marché boursier lorsque l’on souhaite investir.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer