Investir sur les marchés asiatiques

investir en Asie

Si la Bourse de Paris constitue un acteur majeur du marché européen, voire mondial, il existe également d’autres marchés incontournables où il peut s’avérer judicieux d’investir pour diversifier son patrimoine et placer son argent. Le marché asiatique en fait partie. Le point pour investir efficacement sur le marché boursier asiatique.

Le marché asiatique en bref

Deuxième place boursière mondiale après le NYSE (New-York Stock Exchange), la bourse de Tokyo compte plus de 2 400 sociétés cotées et joue à ce titre un rôle important sur le marché financier asiatique.

Le Singapore Exchange, ou SGX, est né de la fusion en 1999 entre la bourse de Singapour (Stock Exchange of Singapore) et le Singapore International Monetary Exchange, le marché à terme SIMEX.

 Le marché boursier asiatique comprend par ailleurs la bourse de Hong-Kong, ou HKSE (Hong-Kong Stock Exchange), ou encore la Bourse de Shangaï (SSE, Shangaï Stock Exchange), cette dernière étant la plus importante Bourse chinoise et la sixième au niveau mondial en termes de capitalisation boursière.

Sans oublier la Bourse de Shentzen (Shentzen Stock Exchange), l’une des trois places boursières de Chine avec Hong-Kong et Shangaï.
L’une des plus anciennes bourses du continent asiatique, la Bourse de Bombay, est située à Mubai et occupe la dixième place sur le marché boursier mondial.

Zoom sur la crise financière asiatique

Actuellement en pleine mutation, l’économie chinoise a été à l’origine, à l’été 2015, d’une crise financière ayant fait frémir les marchés boursiers.

Le développement économique fulgurant de ce pays il y a quelques années s’est aujourd’hui essoufflé, et la Chine affiche désormais une croissance au ralenti, impactant directement les places boursières et l’économie mondiale.

Ainsi, en l’espace d’une nuit, les bourses de Hong-Kong et Shangaï annonçaient une baisse de 4%, quand Tokyo en était à -2%. Depuis, la situation demeure toujours relativement incertaine pour les investisseurs.

Investir sur les marchés asiatiques

Aussi, dans ce contexte, investir en Asie peut présenter un risque réel pour un particulier. Raison pour laquelle il peut s’avérer pertinent de solliciter les services d’un professionnel averti connaissant les ficelles du marché boursier asiatique et les différentes techniques et astuces pour optimiser ses placements tout en minimisant les risques.

Astuce Malynx !

Il peut être judicieux d’opter pour une gestion assistée, voire une gestion déléguée, de son portefeuille, afin de s’assurer un investissement le plus sûr et le plus rentable possible.

Il demeure bien sûr parfaitement possible, comme pour n’importe quel autre marché boursier, d’investir et de gérer seul son portefeuille d’actions, mais au regard de l’instabilité actuelle du marché asiatique, cette alternative est peut-être à réserver à un public ayant une connaissance approfondie et une expertise de ce marché spécifique.

Dans tous les cas, quel que soit le mode de gestion choisi pour investir en Asie, il convient de tenir compte de la crise économique que rencontre actuellement la Chine, ainsi que des répercussions possibles pour un investissement boursier.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer