Bourse : investir sur un marché international

investir sur un marché international

L’Inde, le Brésil, Moscou, le Canada et l’Amérique du Sud : autant de places où il est possible d’investir en Bourse pour un particulier. Présentation des principaux marchés boursiers de ces pays et le point pour permettre à un particulier d’investir.

En bref

La Bourse de Bombay est l’une des plus anciennes bourses du continent asiatique. Située à Mubai, elle est à la dixième place boursière au niveau mondial.
La Bourse de Saõ Paulo (Bovespa), représente l’union des bourses de valeurs de São Paulo, Rio de Janeiro, Minas-Espírito Santo-Brasília, Extremo Sul, Santos, Bahia-Sergipe-Alagoas, Pernambuco et Paraíba, Paraná et de la Bolsa Regional.

Mais outre le Brésil, l’Amérique du sud est présente sur le marché boursier international avec la Colombie et sa bourse de valeurs, l’Argentine et la Bourse de Buenos Aires, le Vénézuéla et la Bourse de Caracas, ou Bolsa de valores de Caracas…

Quant à la Bourse de Moscou, elle est issue de la fusion des deux plus importantes bourses du pays, à savoir le MICEX (Moscow Interbank Currency Exchange) et le RTS (Russian Trading System), et constitue le plus important marché d’actions du pays.

Sur le marché boursier international, on compte également la Bourse de Toronto, au Canada, ou TSX (Toronto Stock Exchange), le plus grand marché boursier du pays et le deuxième d’Amérique du Nord.
Autant de possibilités donc pour un particulier d’investir de l’argent sur un marché boursier international, à condition toutefois de prendre un minimum de précautions pour réaliser un investissement le moins risqué possible mais aussi le plus rentable.

Investir à l’international

Une fois qu’un particulier a ouvert, auprès d’une banque ou d’un établissement financier habilité, un compte dédié à l’investissement boursier tel qu’un compte-titres ou un PEA (plan épargne actions), il est en mesure d’investir de l’argent sur un ou plusieurs marchés.

Il peut ainsi faire le choix d’investir sur un marché international, à l’image de Moscou, Saõ Paulo, Toronto, Bombay ou n’importe quelle autre place.

Il convient néanmoins dans un premier temps de déterminer un mode de gestion, selon ses objectifs mais aussi ses attentes et ses désirs en matière d’investissement. Il est en effet possible d’investir en gestion directe, l’investisseur gère alors lui-même son portefeuille. Mais si un particulier est néophyte dans l’univers de la Bourse, il peut être préférable de se tourner vers un système de gestion assistée ou déléguée.

Astuce Malynx !

Il est important d’avoir une idée de la durée du placement. S’il s’agit de court ou de long terme, la composition du portefeuille et la nature des actions ne seront pas les mêmes.

L’investisseur peut se faire aider d’un professionnel pour réaliser ses placements ; mais il peut aussi confier la responsabilité à un professionnel d’investir pour lui, selon les objectifs préalablement définis.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer