Bourse : pourquoi garder des liquidités  ?

Si le fait d’investir en bourse peut constituer une solution intéressante pour gagner de l’argent, il convient toutefois d’être prudent et de garder à l’esprit qu’il existe aussi un risque réel de perdre ses économies. D’où la question de savoir s’il faut ou non investir toutes ses liquidés en bourse. Le point pour vous aider à y voir plus clair.

garder des liquidités

Pourquoi garder des liquidités  ?

Lorsque l’on investit en bourse, l’une premières questions qui se pose est de savoir s’il convient d’investir la totalité de son capital ou de garder des liquidités.

Astuce Malynx !

Attention, une fois le capital investi, et même si l’on peut raisonnablement espérer une rentabilité à plus ou moins long terme, l’argent n’est plus disponible.

Autrement dit, le risque est de ne plus disposer des finances nécessaires en cas d’imprévu ou de coup dur nécessitant une somme d’argent dans les meilleurs délais, et ainsi se retrouver dans une situation délicate. C’est pourquoi il est généralement recommandé de conserver une part de liquidités lorsque l’on investit sur le marché boursier.

D’autre part, le fait de garder des liquidités permet aussi d’être réactif et de pouvoir acheter un ou plusieurs titres rapidement si l’opportunité se présente  ; alors que le fait d’avoir investi la totalité de son capital ne permettra plus de profiter d’éventuelles opérations potentiellement fructueuses.

Combien de liquidités garder  ?

Une fois que l’on a décidé de conserver des liquidités, reste à déterminer le montant de ces liquidités. En effet, quel pourcentage doit-on privilégier  ? Quel montant doit-on investir et combien est-il préférable de conserver en termes de liquidités  ? Autant de points à éclaircir avant d’investir.

garder des liquidités

Tout dépend de la stratégie que l’on souhaite mettre en place, mais aussi bien sûr de ses disponibilités. On peut ainsi considérer que, sur un marché élevé, investir 25% de son capital et conserver 75% de liquidités est une technique judicieuse.

Sur un marché équilibré, il peut être intéressant d’avoir un équilibre entre la somme investie et les liquidités. Sur un marché bien valorisé, on peut envisager un partage de son capital à hauteur de 60% de liquidités et 40% d’actions. Dans le cas particulier d’un marché tel qu’il est après l’éclatement d’une bulle, c’est-à-dire avec des prix d’actions qui baissent et un retour aux fondamentaux du marché, il peut alors s’avérer pertinent d’investir à hauteur de 75% et de ne conserver que 25% de liquidités.

Tout cela reste évidemment très subjectif et il appartient à chaque investisseur de déterminer précisément la façon dont il souhaite investir.

Il peut à ce titre être intéressant de se faire accompagner par un professionnel, dans le cadre par exemple d’une gestion assistée ou encore d’une gestion déléguée. Dans le premier cas, on investit en suivant les conseils d’un expert, alors que dans le second cas, on confie à un intermédiaire la mission d’investir en respectant les objectifs préalablement définis.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer