Le compte titres

compte titres

Dans un contexte où les taux de l’épargne règlementée baissent de plus en plus, les épargnants sont amenés à se tourner vers des placements financiers plus complexes. Dans le cadre d’une diversification du patrimoine, l’un des premiers produits pour « mettre un pied dans l’épargne financière » est sans doute le compte titres ordinaire. Communément appelé « compte d’instruments financiers », il est dédié aux valeurs mobilières telles que les actions, les obligations, les fonds de placement ou encore les SICAV.

Les caractéristiques du compte titres

Le compte titres permet de gérer les placements faits en bourse et de passer des ordres sur les marchés financiers. Il peut être ouvert par une personne morale ou physique, majeure ou mineure à la condition que le contrôle parental fasse foi. Il peut être joint, individuel ou indivis.

Il est possible de détenir un compte titres ou plusieurs, dans une même banque ou non.

Peut être déposée sur le compte titres, n’importe quelle valeur cotée. Il n’y a pas de plafond de dépôt. Le compte titres ne peut contenir que des valeurs mobilières et est impérativement rattaché à un compte courant, appelé compte de support.

Le fonctionnement d’un compte titres

L’ouverture d’un compte titres se fait habituellement en agence, où vous devrez répondre à un questionnaire de connaissances appelé MIF. Il permettra d’évaluer vos compétences par rapport aux différents placements éligibles au compte titres afin de les mettre en adéquation avec les propositions du conseiller, tout en tenant compte de votre situation financière et patrimoniale.

La gestion courante du compte titres vous offre la possibilité d’acheter ou de vendre des valeurs mobilières. L’achat est débité du compte courant et inscrit au crédit dans votre compte titres. Les ordres sont aujourd’hui sous forme d’écritures et rarement matérialisés. Chaque année des frais de courtage seront imputés, mais aussi des frais de gestion.

Astuce Malynx !

Bon à savoir : Le compte titres peut vous être proposé par votre conseiller bancaire dès lors que celui-ci est agréé de la certification AMF (autorité des marchés financiers).


Ces produits vous sont donc toujours proposés par une personne compétente dans le domaine.

La clôture du compte titres

La clôture du compte titres est possible à tout moment, que ce soit en passant en agence ou via un courrier en recommandé avec accusé de réception. L’ensemble des informations du compte et du titulaire devront y figurer. L’entière liquidation de vos titres aura alors lieu, celle-ci pouvant engendrer des frais.

La fiscalité du compte titres

La fiscalité du compte titres est régie par les bénéfices qui en découlent, soit sous forme de plus-values mobilières, soit sous forme de dividendes et revenus d’obligations.

Depuis la suppression du compteur de cession en 2013, et la fin du crédit d’impôt sur les dividendes en 2014, les plus-values sur comptes titres sont soumises à l’impôt sur le revenu et aux cotisations sociales. Elles sont intégrées aux revenus globaux et taxées en fonction de la tranche marginale d’imposition. Il en va de même pour les coupons et les obligations. Les dividendes quant à elles, bénéficient d’un abattement de 40%, auquel s’ajoutent les contributions sociales inamovibles sur tous les placements.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer