Vivre sans compte bancaire : mission impossible ?

fiscalité compte à terme

Contrairement aux idées reçues, disposer d’un compte bancaire n’est pas un devoir mais bien un droit de citoyen. Mais que se passe-t-il lorsque l’on souhaite sortir du système bancaire ? Votre comparateur d’assurances LeLynx.fr a mené l’enquête et vous dévoile les obstacles auxquels se heurtent ceux qui ne se plient pas à la norme.

Percevoir son salaire, toucher des aides sociales, payer son loyer… autant de transactions qui nécessitent un compte bancaire. Alors que le rattachement à une banque sonne comme une évidence pour la majorité des Français, quelques irréductibles semblent vouloir nager à contre-courant en gardant la main mise sur leurs liquidités.

Une alternative envisagée (et vite oubliée) par certains après un rendez-vous musclé avec leur banquier mais rarement mise en application : moins d’1% des français vivent aujourd’hui sans compte bancaire. Vous souhaitez rejoindre le rang de ces réfractaires? Accrochez-vous, et restez motivés! Une action aussi simple que payer ou recevoir de l’argent liquide semble désormais obsolète dans notre société hyperconnectée. Sans parler du risque de perdre toutes ses économies dans un incendie, une inondation ou un cambriolage.

Un parcours du combattant

Vous n’en êtes peut-être pas conscient, mais votre compte en banque intervient de façon plus ou moins évidente dans vos actions du quotidien, à commencer par votre salaire. Selon le Code du Travail :

Le salaire doit obligatoirement être payé par chèque ou virement bancaire ou postal lorsque son montant excède 1 500 euros net par mois. Si la somme due est inférieure ou égale à ce montant, le salarié peut demander à être payé en espèces.

En résumé, il vous sera impossible de ne pas disposer d’un compte bancaire si vous gagnez plus de 1 500 euros. Même cas de figure lorsqu’il s’agit de recevoir une somme administrative quelconque. Les aides sociales ne peuvent se faire que par virement, tout comme les remboursements en général. Il existe toutefois une astuce pour conserver les Aides au Logement: demander à ce qu’elles soient directement versées au propriétaire.

Pour ce qui est des factures d’électricité, de gaz ou d’eau, vous pourrez payer en espèces ou utiliser le compte d’un proche. Tout est plus simple lorsqu’il s’agit de débourser! Mais attention, vous risquez d’être accusé de blanchiment d’argent si vous effectuez un achat en liquide supérieur à 3 000 euros. Les choses se corsent lorsqu’il s’agit de prouver sa solvabilité pour un investissement, une demande de prêt ou l’acquisition d’un bien immobilier. Comment démontrer sa capacité de remboursement sans relevés bancaires ou déposer une caution sans chèque ?

Droits et alternatives

Vous l’aurez compris, la vie n’est pas simple pour ceux qui font le choix de vivre sans compte bancaire. Alors que l’argent liquide est censé être à la base de nos échanges monétaires, son utilisation exclusive a tendance à marginaliser, voire à exclure.

Si vous êtes sorti du système bancaire pensant ne plus y avoir accès du fait de votre situation précaire, sachez que la Banque de France peut faire jouer votre « droit au compte » et désigner une banque qui sera dans l’obligation de vous accepter. Si l’idée d’être associé à une banque vous répugne et irrite vos convictions éthiques, investissez sans plus tarder dans un bon coffre-fort et n’ébruitez pas votre situation. Des oreilles malintentionnées pourraient être intéressées par ce qui se cache sous votre matelas…

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer