Tout savoir sur le compte courant rémunéré

Pendant longtemps en France, la rémunération des comptes courants a été interdite. Mais depuis 2005, les banques ont le droit de proposer à leurs clients des comptes courants rémunérés. Ces comptes, différents des livrets d’épargnes sont encore peu connus et seulement quelques banques en proposent. Votre comparateur banques vous explique tout sur ce type de compte.

1/ Compte courant rémunéré: mode d’emploi

On peut noter plusieurs avantages pour ce type de compte:

  • Les dépôts en compte sont rémunérés tous les jours et versés tous les trimestres
  • Aucune modalité particulière n’est demandée pour ouvrir un compte courant rémunéré
  • Des moyens de paiement sont associés à ces comptes (chéquier, carte bancaire)
  • Ils permettent de disposer immédiatement de son argent.

Mais également des inconvénients:

  • Le taux de rémunération du compte est fixé par les banques, mais il est très faible: en général entre 0,5 % et 1 %
  • La plupart de ces comptes sont contraints par l’achat d’autres produits ou par un dépôt minimum (souvent élevé) sur le compte.

2/ La fiscalité du compte courant rémunéré

Les modalités de fiscalité concernant le compte courant ont été modifiées par la loi de finances 2013:

Pour les revenus perçus avant le 1er janvier 2013:

  • Ces revenus sont imposables
  • Des prélèvements sociaux sont prélevés
  • Il faut choisir entre le prélèvement libératoire, ce qui correspond à un forfait de 39,50%, ou bien intégrer les revenus dans l’imposition sur les revenus.

Pour les revenus perçus à compter du 1er janvier 2013:

  • Les revenus sont soumis au barème progressif
  • Les revenus font l’objet d’un acompte prélevé à la source de 24% pour les intérêts
  • Les revenus sont également soumis au barème progressif de l’impôt l’année suivante, l’acompte est alors déduit du montant des impôts
  • Des prélèvements sociaux sont prélevés

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer