Comment procéder pour changer de banque ?

Changer de banque peut être une solution en cas d’insatisfaction ou pour toute autre raison qui appartient à l’usager. Après avoir trouvé une nouvelle banque qui propose produits et services adaptés à ses besoins et à son profil, encore faut-il savoir comment faire un transfert bancaire.

changer de banque

Comparer les offres avant de changer de banque

Avant de changer d’établissement, il est indispensable de comparer les tarifs bancaires mais également les services proposés par les banques en ligne ou les banques en réseau. En effet, tout transfert bancaire ne peut être effectué que si le client dispose déjà d’un nouveau compte. Le recours à un comparateur s’impose donc pour trouver la banque la moins chère.

Force est de constater que les tarifs pratiqués dans certaines banques permettent d’économiser plusieurs dizaines d’euros.

En fonction du profil de chacun, la comparaison en ligne est idéale car fiable et rapide pour choisir la banque qui offre les services adaptés à ses besoins et au meilleur tarif.

Procédure d’ouverture de compte

Dès que la banque a été choisie, l’usager peut ouvrir gratuitement un compte bancaire dans l’établissement concerné. Les démarches pour changer de banque ne présentent aucune difficulté. Il suffit :

  • De produire les justificatifs exigés tels que CNI, justificatif de domicile datant de moins de 3 mois, ou encore du dernier avis d’imposition ou de non-imposition. La liste détaillée des pièces à fournir est généralement communiquée par la banque au consommateur.
  • De signer une convention de compte : il s’agit d’un document contractuel qui stipule les droits et obligations de la banque mais aussi de son client. Après ouverture d’un compte, la banque remet à son nouveau client les conditions générales, la tarification en vigueur des différents produits et services, ainsi qu’un chéquier et une carte bancaire à la demande de l’usager.

Informer les organismes du transfert de banque

Les prélèvements automatiques, crédits, factures et les virements sont à transférer de l’ancien compte vers le nouveau compte bancaire. Pour cela, il est indispensable de contacter tous les organismes concernés.
Il faut aussi penser à faire domicilier son salaire ou sa pension et toutes les prestations sociales sur son nouveau compte.

Astuce Malynx !

Le client peut demander à sa nouvelle banque d’effectuer toutes les démarches à sa place. Il suffit de transmettre la liste des organismes concernés et le détail des montants prélevés.


La bonne idée est de fournir à sa nouvelle banque un relevé de l’ancien compte qui reprend toutes les opérations de virements et de prélèvements.

Clôture de compte

Avant de clôturer son compte, mieux vaut s’assurer qu’aucun prélèvement n’est en cours. Gare aussi aux chèques non encaissés ou aux opérations de carte bancaire non débitées. Faute de quoi, l’ancienne banque peut réclamer à son ancien client de lui verser des agios pour compte non approvisionné.

Le solde du compte avant clôture doit donc être suffisant pour honorer les dépenses en cours.

Dès que toutes les opérations bancaires ont été effectuées, il ne reste plus qu’à prévenir son ancienne banque de son intention de clôturer son compte en lui adressant une lettre recommandée avec AR.
Suite à cette démarche, la banque dispose d’un délai de dix jours pour effectuer le transfert du solde sur le nouveau compte du titulaire, après que celui-ci lui ait transmis le RIB du compte à créditer.
Il faut savoir que la clôture d’un compte bancaire n’entraîne aucuns frais. En revanche, la banque peut appliquer des frais en cas de transfert d’un livret réglementé ou d’un PEL ou d’un PEA. Dès que le compte est clôturé, son titulaire est tenu d’expédier à son ex-banque chéquiers rayés et carte de crédit découpée qui restaient en sa possession.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer